Hendel pour remplacer Ghrib ?

mardi 22 novembre 2016 à 22:19
Source de l'article : Horizons-dz.com

Dans de beaux draps depuis quelque temps, le premier responsable du MC Alger, Omar Ghrib, est devenu persona non grata dans l’entourage du club et surtout dans la haute sphère de la Sonatrach.

Les déclarations fracassantes du dirigeant du football mouloudéen n’ont pas laissé indifférents les responsables de la puissante société pétrolière, faut-il le souligner, principal bailleur de fonds du doyen des clubs algériens. Profitant de la primauté que lui accorde une certaine presse, Ghrib ne rate pas l’occasion de tirer à boulets rouges sur le conseil d’administration de la SSPA/Le Doyen.

La dernière sortie médiatique du dirigeant mouloudéen serait la goutte ayant fait déborder le vase, lorsqu’il a déclaré sur le plateau d’une chaîne de télévision privée qu’il n’a de compte à rendre à personne, hormis le PDG de la Sonatrach, Amine Mazouzi. « Personne ne peut me limoger ou me débarquer de mon poste, car je n’émarge pas à Sonatrach et je ne suis pas un employé de cette firme », a-t-il affirmé tout en taclant à chaque fois les membres du conseil d’administration.

Selon une source digne de foi, Ghrib refuse de signer son contrat de directeur général de la SSPA/Le Doyen et refuse de se présenter aux réunions du conseil d’administration de cette entité censée gérer les affaires de la section football. Cette situation quel-que peu anarchique et incompréhensible pourrait ouvrir la porte à une gestion opaque qui irrite de plus en plus les responsables de la Sonatrach.

Cet état de fait semble déplaire aux hauts responsables de la Sonatrach, dont le premier responsable aurait donné des instructions pour opérer un remaniement à la tête du club. C’est ainsi qu’une réunion d’urgence a été programmée, hier soir, afin de procéder au retrait de confiance à Omar Ghrib et entériner cette décision.

Ainsi, pour ne pas brouiller la gestion administrative du club et ne pas perturber l’équipe, on croit savoir que la Sonatrach a pris les devants en préparant même le successeur de Ghrib qui serait un certain Hendel. Ce dernier, qui n’est autre que le premier responsable de la sécurité à la Sonatrach, tenterait alors de sécuriser le club de football attaqué de toutes parts.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
18 queries in 0,439 seconds.