Tipasa: La vulgarisation agricole en débat

lundi 14 novembre 2016 à 14:28
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Lors de la célébration de la Journée nationale de la vulgarisation agricole, qui s’est déroulée au sein de la Chambre d’agriculture de la wilaya de Tipasa, plusieurs activités eurent lieu en présence de plusieurs centaines de fellahs, de promoteurs agricoles, mais aussi de sponsors spécialisés en agriculture.

En marge des interventions et des démonstrations spécialisées, plusieurs exploitations agricoles ont présenté leurs produits, dénotant une grande maîtrise dans les systèmes d’irrigation agricole et des moyens de protection phytosanitaire des végétaux.

L’accent a été mis sur les défis des changements climatiques et la réflexion sur le développement des produits bio et ceux du terroir, à l’instar des olives, des figues, des grenades, des amandes, des prunes, du miel et des produits animaux divers. Toujours à ce titre, plusieurs produits du terroir de renom, à l’instar du célèbre muscat de Cherchell, des nèfles de Koléa, des prunes de Aghbal et des amandes de Larhat, qui sont autant de richesses, dont la culture devra être exploitée avec de gros efforts et d’immenses investissements.

En marge de toutes ces révélations, les conférenciers ont révélé que la production annuelle de lait dans la wilaya de Tipasa avoisine 44 millions de litres, tandis que les œufs atteignent annuellement le chiffre record de 155 millions d’unités ; quant aux viandes blanches, la production annuelle est de 88 000 quintaux et les viandes rouges sont produites à raison de 20 000 quintaux annuellement.

S’agissant de l’huile d’olive, elle avoisine annuellement une production de 230 000 litres, et l’olive de table atteint le chiffre record de 6 000 quintaux annuellement.

La vigne de table est produite annuellement à raison de près de 270 000 quintaux et la vigne de cuve atteint 62 000 quintaux par an.Quant aux agrumes, il y a une production annuelle de près de 900 000 quintaux (oranges, clémentines, citron).

Les arbres à noyaux et à pépins voient leur production annuelle atteindre 500 000 quintaux, tandis que pour les arbres rustiques (bio à 100%), leur production annuelle atteint plus de 100 000 quintaux.
S’agissant de la production des céréales, la wilaya de Tipasa produit annuellement environ 500 000 quintaux, 10 000 quintaux de légumes secs, près de 500 000 quintaux de cultures fourragères. Et le top en matière de culture maraîchère qui a atteint cette année près de 5 millions de quintaux dont plus d’un million de quintaux de pomme de terre et près de 200 000 quintaux de tomate industrielle.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,415 seconds.