Près de 2 500 locaux à usage professionnel inexploités à Béjaïa: Le wali ordonne leur affectation aux activités commerciales

dimanche 9 octobre 2016 à 11:30
Source de l'article :

Lors du conseil de wilaya que le wali a présidé ces derniers jours, consacré à l’évaluation de l’état d’avancement des projets d’équipements publics des secteurs de l’enseignement supérieur et de l’éducation nationale, il a «fermement instruit» les chefs de daïra d’«assainir le dossier des locaux à usage professionnels inexploités». La wilaya a, pour rappel, «bénéficié de 5 200 locaux, 3 377 sont achevés, 137 en cours de réalisation, 754 à l’arrêt et 843 non lancés», soulignait la cellule de communication de la wilaya dans un communiqué qui nous a été transmis. Et d’ajouter : «Il a été constaté que 2 443 locaux sont inexploités, ce qui est inadmissible pour le wali qui a ordonné, lors de cette réunion, aux les chefs de daïra d’étudier cette situation et d’agir de manière à octroyer ces locaux à des fins d’exploitation commerciale, les donner à ceux qui exercent réellement leur métier, comme les vendeurs installés sur les routes nationales et qui exposent les citoyens au danger». «Le chef de l’exécutif a décidé d’éradiquer le commerce informel surtout celui situé sur les routes nationales», poursuivent les rédacteurs du communiqué.

«Une commission va être installée à ce propos dans les prochains jours», fait-on observer. Au sujet de l’état d’avancement des projets en cours de réalisation en matière d’équipements publics et de développement local, les deux dossiers ont été passés au peigne fin. Le directeur des équipements publics a été invité à présenter un état d’avancement des projets des différents secteurs dont celui de l’Enseignement supérieur. Il a égrené, lors sone exposé, les réalisations du secteur notamment celles liées aux 6 000 places pédagogiques d’El-Kseur, dont la réception est prévue pour la fin du mois de décembre de l’année en cours, 70 logements incessibles de type f4 au profit de l’enseignement supérieur à El-Kseur, le taux d’avancement est de 95%, la réalisation d’un auditorium de 1 000 places au niveau du campus Aboudaoua dont le taux d’avancement a atteint les 98%, la viabilisation et aménagement du site universitaire à El Kseur (un programme de 2012-2013 dont le taux d’avancement est de 50%), la réalisation d’un restaurant universitaires de 5 000 places à El-Kseur dont les travaux ont atteint les 20% et enfin la viabilisation et aménagement du site universitaire à Amizour.

Pour ce qui est du secteur de l’éducation nationale, «il est considéré parmi les priorités du wali qui lui accorde une attention particulière», souligne la cellule de communication dans un communiqué de presse qui nous a été transmis. Et d’ajouter : «Beaucoup d’efforts ont été consentis pour ce secteur, grâce auxquels plusieurs infrastructures scolaires ont été livrées cette année, parmi elles 9 lycées sont déjà réceptionnés et achevés et 5 autres sont en cours d’achèvement, notamment le lycée de Timezrit dont les travaux ont frôlé les 85% ; le lycée de Sidi Bouderhem de type 800/200 rations dont le taux d’avancement des travaux est de 80%, sa réception est prévue pour la fin du mois de décembre 2016 ; le lycée d’Ighram de type 800/200 lancé dans le cadre du programme de l’année 2012 dont le taux d’avancement des travaux est de 65% et dont l’achèvement est prévu pour le mois de juillet 2017. Il y a également le lycée de Toudja de type 800/200 dont la réception est prévue pour la fin du mois d’octobre de l’année en cours et le lycée de Sidi Aïch, dont les travaux ont atteint les 70%, sa réception étant prévue pour fin décembre 2016. Concernant le déficit en matière d’encadrement pédagogique (notamment les enseignements de mathématiques pour le cycle secondaire), des solutions ont pu être dégagées suite aux multiples réunions effectuées par le wali avec les responsables de ce secteur. «Les directeurs ont présenté la situation des projets en cours, le wali leur a ordonné d’assurer un suivi rigoureux des chantiers sur le terrain, de rencontrer périodiquement les responsables des entreprises afin de lever les obstacles qui peuvent freiner l’avancement des travaux de leurs projets», souligne-t-on.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
16 queries in 0,446 seconds.