Des touristes européens et des Algériens de l’étranger y participent : Un raid Alger-Tamanrasset pour promouvoir le tourisme saharien

lundi 24 octobre 2016 à 18:28
Source de l'article : Reporters.dz

Après le succès de la première édition du raid saharien «Raid des reines», qui s’est tenu en mars dernier à l’occasion de la fête internationale de la femme, l’agence de voyage «M’zab Tours» se lance dans un autre type de raid. Il s’agit du raid «L’envie d’Algérie», qui se déroulera du 26 octobre au 4 novembre, et qui cible en premier lieu la diaspora algérienne établie en Europe.

«Le Raid des reines sera maintenu, mais ne sera ouvert qu’aux femmes. La deuxième édition de ce raid d’ailleurs se tiendra en mars 2017 avec la participation de touristes issus de la diaspora ainsi que de Suisse, d’Allemagne et de France.
Nous enregistrons une forte demande pour prendre part à cet événement», a informé hier la représentante de l’agence «M’zab Tours» en France, Selma Guebrid, dans une conférence de presse à l’hôtel Aurassi. Pour ce qui concerne le raid «Envie d’Algérie», il est ouvert à la mixité.
Avec 150 000 DA, les participants seront totalement pris en charge durant la traversée, et dans toutes les villes où ils feront escale. «Ils seront hébergés dans les meilleures infrastructures hôtelières et en bivouac de luxe.
Nous avons pensé à aménager des sanitaires dans des bus qui feront partie du cortège. Tout est organisé de sorte que les participants n’auront d’autre souci que celui de découvrir les villes et le Sahara algérien», assure le gérant de l’agence, Toufik Boughali.
Des visites touristiques guidées sont, en effet, au menu de ce raid ainsi qu’une dégustation de la gastronomie locale. Les participants auront également un aperçu du folklore, de la musique et de l’artisanat local de toutes les villes où ils feront escale, à savoir Djelfa, Ménéa, In Salah, Moulay Lahcen et Tamanrasset.
Pour attirer les 30 participants qui démarreront leur périple mercredi prochain à partir d’Alger, l’agence a lancé une campagne sur cet événement en France, via les radios notamment. Mais les organisateurs précisent que ce sont surtout les réseaux sociaux et le bouche à oreille qui ont été les plus efficaces.
Le représentant de l’agence de voyage à Tamanrasset, Ahmed Hamdani, a fait part, pour sa part, du concours des services de sécurité qui, comme le Raid des reines, assisteront également celui de l’Envie d’Algérie. «En matière de sécurité, nous n’avons aucun souci à nous faire.
D’ailleurs, ces dernières années, la sécurité s’est grandement améliorée dans le sud. D’ailleurs, des sites touristiques, dont certaines parties du Tassili de N’djer, qui étaient interdis aux touristes, ne le sont plus aujourd’hui», affirme-t-il.
Il a signalé, par ailleurs, qu’une centaine de touristes sont attendus dans le Sud algérien pour la fin de l’année. «Auparavant, 90% des touristes qui visitaient le Sud étaient des étrangers. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, et nous avons opté pour le tourisme interne et cela a commencé à donner des résultats.
Nous ciblons aussi la diaspora algérienne», confie-t-il. M. Boughali a fait savoir dans ce contexte que son agence a réalisé, au cours de cette année, d’importants chiffres d’affaires grâce au tourisme interne.
Mme Guebrid a appelé à la nécessité d’attirer les émigrés, qui sont de l’ordre de 7 millions en Europe. «Les émigrés sont des Algériens également. Ils éprouvent le besoin de découvrir l’Algérie.
Le besoin est là, maintenant il faut l’exploiter. Et ce raid est une façon d’y répondre», a-t-elle conclu.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,460 seconds.