Richard Raimbaud à Alger : «l’Algérie est guérie et prévenue contre les conflits dans le Moyen-Orient».

vendredi 4 novembre 2016 à 11:26
Source de l'article : Radioalgerie.dz

«L’Algérie est guérie et prévenue» contre les conflits au Moyen-Orient, a indiqué jeudi à Alger, l’ancien ambassadeur français et auteur Michel Raimbaud.

«L’Algérie est guérie et prévenue contre les conflits qui prévalent actuellement dans le Moyen-Orient. Un pays prévenu en vaut deux», a souligné M. Raimbaud lors d’une conférence organisée par les éditions ANEP (Entreprise nationale de communication, d’édition et de publicité) dans le cadre du 21ème Salon international du livre d’Alger (SILA).

«Toutes les aventures malheureuses que vivent aujourd’hui les pays du Moyen-Orient, notamment l’Irak et la Syrie, n’est qu’un épisode d’un feuilleton qui a commencé dès le début des années 90 avec la chute du bloc URSS, mais pas avec le début du printemps arabe», a-t-il estimé.

Le printemps arabe, puisque, note le diplomate, c’est de là que prennent racine les crises actuelles, «est une appellation fabriquée par les médias occidentaux, tout comme l’islamophobie qui est alimentée par l’extrémisme, qui est aussi une création occidentale, et les concepts inventés, tels que, les islamistes modérés, les djihadistes démocrates … ».

«Le droit de protection des peuples contre les dictatures, souvent évoqué au Conseil de sécurité de l’ONU pour justifier les interventions militaires dans tel ou tel pays, n’est qu’une escroquerie politique qui vise à démolir les Etats pour mettre à exécution la vision économique des Etats-Unis et pour préserver les intérêts d’Israël, appendice des Occidentaux dans la région», a-t-il ajouté.

«Il appartient aux pays du Moyen-Orient de trouver leur voies pour sortir des crises actuelles et pour éviter de subir encore les plans dictés par les Occidentaux», a-t-il prévenu.

L’évolution de la situation en Syrie dégage, dit M. Raimbaud, «une sorte d’atmosphère de fin de guerre. La Syrie résiste et je pense qu’elle résistera encore, je suis confiant», a-t-il insisté.

Et pour preuve, soutient-il, «cinq ans après le déclenchement du conflit, l’Etat syrien ne s’est pas écroulé, jouit de toute sa légitimité et dispose de toutes ses institutions».

«Le monde occidental n’est pas en mesure de dérober à son engagement dans le processus de paix en Syrie», a-t-il noté.

Et puis, il y a aussi, argumente-t-il, «la suprématie des Etats-Unis qui tire à sa fin», car, explique-t-il, «la Russie a récupéré la parité militaire et technologique».

Michel Raimbaud se trouve en Algérie pour présenter, dans le cadre du SILA, son livre intitulé Le Grand Moyen Orient An VI: cette tempête qui bouscule le monde, dont la deuxième édition, à laquelle il apporte des enrichissements, sera publiée le 14 novembre courant à Paris.

Michel Raimbaud était ambassadeur de France au Soudan, en Arabie saoudite, en Mauritanie, en Syrie, au Yémen et dans des pays de l’Amérique latine.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
28 queries in 0,442 seconds.