Gaza: le « bateau des femmes » intercepté par les forces d’occupation israélienne

jeudi 6 octobre 2016 à 9:55
Source de l'article : Huffpostmaghreb.com

Le « bateau des femmes » qui se dirigeait vers les côtes de la bande de Gaza pour dénoncer le blocus israélien a été intercepté mercredi « sans violence » et conduit dans la nuit de mercredi à jeudi au port d’Ashdod, au sud de Gaza, a indiqué l’armée de l’occupation.

Une quinzaine de femmes de diverses nationalités, dont un prix Nobel de la Paix, la Nord-Irlandaise Mairead Maguire, se trouvaient à bord du Zaytouna-Oliva, un voilier parti de Barcelone, en Espagne.

Leur objectif était de briser le blocus maritime, terrestre et aérien imposé depuis dix ans par la colonisation israélienne à la petite enclave. Dirigée par le mouvement de résistance Hamas, celle-ci est minée par la pauvreté et le chômage et ravagée depuis 2008 par des offensives israéliennes, déclenchées en riposte à de nombreux tirs de roquettes venant de la bande de Gaza.

Mais comme s’y attendaient les militantes, l’armée de l’occupation a intercepté leur bateau mercredi en début de soirée. Ses éléments ont indiqué avoir effectué une fouille du voilier qui s’est « déroulée sans incident ».

Le bateau a ensuite été conduit au port d’Ashdod, au sud de Gaza et les « personnes à bord transférées aux autorités compétentes », a indiqué l’occupation dans un communiqué.

Le Hamas, le mouvement de résistance au pouvoir dans la bande de Gaza a estimé que l’opération menée par la marine israélienne relevait du « terrorisme d’Etat ». Le secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) Saëb Erekat a également dénoncé l’interception du bateau.

« Nous condamnons fermement l’agression israélienne contre la flottille internationale qui a tenté de briser le siège illégal imposé par Israël aux habitants de la bande de Gaza », a-t-il souligné dans un communiqué en appelant à la « libération » des passagères.

Depuis 2008, plusieurs expéditions civiles ont tenté, à chaque fois vainement, de forcer le blocus de la bande de Gaza.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
15 queries in 0,401 seconds.