«Le Royaume-Uni responsable de la dépossession des terres des Palestiniens».

vendredi 4 novembre 2016 à 11:41
Source de l'article : Radioalgerie.dz

L’Organisation britannique de solidarité avec la Palestine, Palestine Solidarité Campaign (PSC), a affirmé mercredi que le Royaume-Uni, plus qu’aucun autre pays au monde, est responsable de la dépossession des Palestiniens de leur pays, du fait que c’est son gouvernement qui s’est engagé, il y a près d’un siècle, à faciliter l’établissement d’un «foyer national» pour le peuple juif en Palestine, en 1917.

Des responsables de PSC ont relevé à l’occasion du 99ème anniversaire de la déclaration Balfour, coïncidant avec le 2 novembre 2016, qu’il n’était pas du droit des Britanniques «d’offrir un pays à distance, et par un simple écrit», relevant que le Royaume-Uni devrait en assumer les conséquences aujourd’hui.

Selon cette ONG, les «Palestiniens constituaient 87% de la population en Palestine, mais ils n’avaient pas été consultés ni même considérés, sur une question qui concernait leur propre pays, leur terre et leur patrimoine».

Les Britanniques «devraient assumer les conséquences de cette démarche, et sont responsables, plus qu’aucun autre peuple, des droits palestiniens spoliés», estime l’organisation.

Elle ajoute que lorsque l’accord a été signé par le ministre britannique des Affaires étrangères de l’époque, Arthur James Balfour, promettant de faciliter l’établissement d’un «foyer national» pour le peuple juif en Palestine, «il avait été noté que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte aux droits civils et religieux des communautés non juives vivant en Palestine». Or, il n’en a jamais été le cas.

«Le Royaume-Uni a une responsabilité particulière et devrait, de ce fait, veiller à ce que les Palestiniens puissent jouir de tous leurs droits, comme tout autre peuple, à la liberté, à la justice et à la considération», insiste l’organisation.

PSC note que durant 99 années, les droits des Palestiniens ont été «ignorés», et qu’«à l’approche du centenaire de l’acte qui a marqué le début de leur dépossession, il est temps de dire au monde entier, que les Palestiniens ont attendu longtemps, très longtemps, et qu’il est temps que justice soit faite pour la Palestine, et maintenant».

Par ailleurs, PSC a souligné avoir prévu une série «intense» d’activités pour toute l’année qui marquera le centenaire de l’accord de Balfour, en collaboration avec «les principales organisations de la communauté palestinienne» pour mobiliser autour de leur cause.

Il s’agira notamment de sensibiliser l’opinion publique sur «le rôle central du Royaume-Uni dans la dépossession du peuple palestinien, et son devoir maintenant d’assumer ses responsabilités en tant que membre clé de la communauté internationale».

Le 15 Novembre en cours, PSC a prévu une journée de lobbying au Parlement afin de «faire pression sur les députés pour qu’ils prennent des mesures contre la politique de l’expansion incessante des projets de colonies illégales pour les Israéliens au détriment des terres palestiniennes».

Le 26 Novembre, PSC prendra part à une rencontre organisée par l’ambassade palestinienne à Londres, consacrée à l’accord de Balfour.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
17 queries in 0,408 seconds.