Iran : L'Occident durci le ton

mercredi 24 juin 2009 à 15:55
Source de l'article :

article_iran.jpgMardi, les manifestations ont encore été interdites, l’Occident a – un peu – durci le ton et le pouvoir iranien a exclu l’annulation de la présidentielle contestée du 12 juin, tandis que l’opposant Moussavi publiait un rapport dénonçant «la fraude».

15h52: La forte présence policière dissuade des centaines d’Iraniens de manifester

La présence de centaines de policiers antiémeutes et de miliciens islamiques mercredi dans le quartier du Parlement à Téhéran a dissuadé quelques centaines de personnes présentes de se rassembler pour protester contre les résultats de la présidentielle, selon des témoins.

15h23: Bucarest convoque l’ambassadeur d’Iran pour exprimer sa «préoccupation»

La Roumanie a convoqué l’ambassadeur d’Iran à Bucarest, Hamid Reza Arshadi, pour l’informer de sa «préoccupation concernant l’attitude des autorités de Téhéran face aux démonstrations d’Iran».

14h37: La Hongrie convoque à son tour l’ambassadeur d’Iran

La Hongrie a convoqué à son tour l’ambassadeur d’Iran pour demander à Téhéran d’assurer la liberté d’expression des citoyens iraniens et de lever les obstacles au travail des médias étrangers, a annoncé le ministère des Affaires étrangères à Budapest.

14h17: Bernard Henry Levi dénonce les autorités iraniennes

Après avoir affirmé sur Europe1 «une manifestation interdite à Téhéran, ça veut dire des hélicoptères qui jettent de l’acide, ça veut dire des voltigeurs à moto qui tabassent à coup de câbles ou qui entrent dans les manifestations avec des couteaux, ça veut dire le beau visage de Neda assassinée et ensanglantée», BHL récidive.

Dans une vidéo enregistrée par ses soins et adressée à la jeunesse iranienne, le philosophe dénonce notamment le «président non élu Ahmadinejad» et déclare que «l’ayatollah Khamenei (…) aura perdu ce qui lui restait d’autorité».

12h28: Ali Khamenei déclare que l’Iran ne cédera pas à la force

«Lors des récents incidents concernant l’élection, j’ai insisté (sur la nécessité) d’appliquer la loi et je continuerai d’insister (là-dessus).

Ni le système, ni le peuple, ne cèderont à la force », a-t-il déclaré lors d’une rencontre avec les députés.

11h59: La femme de Hossein Moussavi s’investit dans la libérations des personnes arrêtées

Zahra Rahnavard, la femme du candidat Mir Hossein Moussavi à la présidentielle, demande la libération des personnes arrêtées ces derniers jours, selon le site de campagne du candidat.

«Je regrette que des gens, notamment un grand nombre parmi l’élite politique, aient été arrêtés et je demande leur libération», a déclaré Zahra Rahnavard.

11h50: Les «émeutiers» ont reçu des fonds de la CIA

Les «émeutiers» manifestant contre la réélection du président iranien Mahmoud Ahmadinejad ont reçu des fonds de la CIA américaine et de l’opposition en exil, a accusé le ministre iranien de l’Intérieur Sadegh Massouli.

11h38: L’Iran envisage de diminuer le niveau de ses relations avec Londres

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, déclare que Téhéran envisage de diminuer le niveau de ses relations avec la Grande-Bretagne.

11h13: Chacun manifeste à sa façon

L’un des principaux importateurs de caviar iranien aux Pays-Bas décide de cesser l’importation de ce produit de luxe, dont le commerce est contrôlé par l’Iran, afin de protester contre la répression de manifestations dans le pays.

9h37: Le chef de la diplomatie n’ira pas à la réunion sur l’Afghanistan

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, a confirmé qu’il ne se rendrait pas en Italie pour une réunion sur l’Afghanistan en marge d’une rencontre du G8 à Trieste.

7h44: 25 journalistes arrêtés

Quelque 25 journalistes et membres du personnel du quotidien «Kalemeh Sabz» du candidat Mir Hossein Moussavi, ont été arrêtés, déclare un membre de la rédaction en chef du journal.

Alireza Beheshti a a ajouté que les cinq femmes qui faisaient partie des personnes arrêtées avaient été libérées mardi soir.

Le quotidien autorisé peu avant le scrutin présidentiel a été interdit au lendemain du scrutin.

6h32: Un candidat retire sa plainte pour irrégularités dans le scrutin

Le candidat conservateur à l’élection présidentielle iranienne Mohsen Rezaï a décidé de retirer sa plainte pour irrégularités dans le scrutin du 12 juin en arguant notamment du peu de temps accordé par les autorités pour les examiner, selon une lettre citée par l’agence officielle Irna.

2h23: Clinton, Kouchner, Miliband et Steinmeier s’appellent

La secrétaire d’Etat américaine a discuté au téléphone de la situation en Iran avec ses homologues français (Bernard Kouchner), britannique (David Miliband) et allemand (Frank Walter Steinmeier), lundi et mardi.

Le porte-parole du département d’Etat américain, Ian Kelly, n’a pas précisé l’objet de ces appels mais un haut responsable du département d’Etat a indiqué, sous couvert d’anonymat, qu’il s’agissait notamment de l’Iran.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
52 queries in 0,446 seconds.