France: Le suspect arrêté au pied de la Tour Eiffel ciblait un militaire

lundi 7 août 2017 à 18:01
Source de l'article : Maghrebemergent.com

L’homme interpellé avec un couteau au pied de la Tour Eiffel samedi soir à Paris a avoué dimanche lors de sa garde à vue qu’il visait un militaire, rapportent lundi plusieurs médias français en citant une source proche de l’enquête.
Lors de sa garde à vue, ce Français de 18 ans né en Mauritanie et habitant dans le Val-d’Oise a affirmé aux enquêteurs qu’il voulait commettre « un attentat contre un militaire » et qu’il était en lien « avec un membre du groupe djihadiste Etat islamique (EI) qui l’aurait encouragé à passer à l’acte », précise cette même source. Le suspect a des antécédents psychiatriques et il était sorti d’une antenne psychiatrique fin juillet.
Peu avant minuit samedi, l’homme a forcé un des contrôles de sécurité de la Tour Eiffel en criant « Allah akbar » avant d’être rapidement neutralisé par des militaires de l’opération Sentinelle. Ces derniers lui ont ordonné de poser son couteau à terre, ce qu’il a fait « sans opposer de résistance et a été immédiatement interpellé », a indiqué la source proche de l’enquête.
Alors que la piste terroriste a été un temps écartée, l’enquête a finalement été confiée à la Section antiterroriste de la Brigade criminelle et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) pour « association de malfaiteurs terroriste en vue de commettre des crimes d’atteinte aux personnes » et « tentative d’ assassinat ».
L’homme avait été condamné par le passé pour « apologie du terrorisme » par un tribunal pour enfants et il était fiché S, selon une source proche de l’enquête.

Xinhua

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
74 queries in 7,101 seconds.