Des Militants Palestiniens Débattent De Leur Cause « La lutte armée est la seule solution »

mercredi 9 novembre 2016 à 19:49
Source de l'article : Lexpressiondz.com

«L’Algérie est le seul pays dont les positions et les convictions n’ont pas changé à l’égard des Palestiniens et de leur cause.»

La cause palestinienne s’est compliquée. Elle est désormais dans l’impasse. La seule solution qui se présente devant les Palestiniens pour se libérer et reconquérir leur territoire, est la lutte armée. Ces aveux ont été faits hier par des responsables du Front populaire pour la libération de la Palestine (Fplp), lors d’une conférence animée au siège du Parti des travailleurs (PT) à Alger.

La raison principale de cet état de fait, est le triste sort que connaît ces dernières années le Monde arabe.
Celui-ci est déchiré par des guerres dans le cas de certains pays, et par des crises politiques et économiques dans le cas d’autres. «Certains pays non seulement ont abandonné la cause palestinienne, mais ont normalisé leurs relations avec l’Etat sioniste», a déploré le docteur Maher Etaher, membre du bureau politique et responsable des relations extérieures du Fplp.

La situation déplorable que traversent les pays arabes, est le résultat de la politique des Etats- Unis dans la région? précise le militant. «Les Etats-Unis ont voulu créer ce contexte de crise pour détourner l’attention des peuples arabes de ce qui se passe en Palestine et les rendre indifférents.» «Apparemment, ils ont magistralement réussi.» Le seul pays dont les positions et les convictions n’ont pas changé à l’égard des Palestiniens et de leur cause, est l’Algérie. «L’Algérie est le seul pays arabe pour le moment qui honore régulièrement les demandes de l’aide financière des Palestiniens et défend encore leur cause devant le concert des nations», souligne M.Maher.
Le recours à la lutte armée a-t-il pour raison uniquement la division du Monde arabe? Le responsable au parti du Fplp, répond par la négative. «Le peuple palestinien et ses partis politiques veulent recourir à la voie des armes, parce que dans l’autre camp, Israël ne veut rien céder». «Nous avons fait beaucoup de concessions, mais les sionistes ne veulent pas faire de même.». «Ils ne veulent pas céder parce qu’ils sont aidés par les Américains et parce qu’ils se sentent aussi désormais, compte tenu, de la
«chute» de plusieurs pays arabes, une force imbattable dans la région.»
La complication de la cause palestinienne n’est-elle pas aussi le résultat du conflit éternel et de la mauvaise entente entre les Palestiniens? Maher Tamer est affirmatif: «Effectivement ce conflit a profité beaucoup à la force occupante.» «Les autorités palestiniennes officielles assument l’entière responsabilité de ces conflits», a-t-il affirmé. «Elles pensent à tort que la voie politique et les pourparlers pourront libérer la Palestine!». Les citoyens palestiniens depuis le début du conflit palestino-israélien sont convaincus que «ce qui a été pris par la force ne peut être rendu que par la force».

Pour sa part, Abou Ali, responsable des relations politiques au sein du Fplp, a abondé lors de son intervention dans le même sens, ajoutant que les jeunes Palestiniens avaient toujours pour exemple dans leur résistance le courage du peuple algérien qui a payé après 132 ans d’occupation.
Revenant par ailleurs sur les origines du début de la cause palestinienne, Abou Ali, fera porter toute la responsabilité à la Grande-Bretagne auteur de déclaration de Bamlfour en novembre 1917 ayant donné le droit de résidence aux sionistes sur la terre palestinienne. Selon le conférencier, la Grande-Bretagne doit être dénoncée mondialement pour ce crime. L’occasion pour ce faire se présentera dans une année, soit en novembre 2017. «Cette date correspondra au passage d’un siècle sur cet accord de la honte.». «Au niveau du Front populaire, les préparatifs ont déjà commencé.» Avant de conclure: «Nous comptons beaucoup sur l’Algérie et ses médias pour nous aider dans cette tâche.» «La Grande-Bretagne doit exprimer des excuses solennelles auprès du peuple palestinien et faire en sorte de corriger concrètement son erreur.»

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
30 queries in 0,458 seconds.