Les étrangers ne sont plus les bienvenus dans l’armée US

mercredi 2 août 2017 à 9:57
Source de l'article : Sputniknews.com

Le Pentagone a suspendu provisoirement le programme MAVNI, qui permettait aux ressortissants d’autres pays de rejoindre les rangs de l’armée des États-Unis et leur facilitait l’octroi de la nationalité américaine.

James Mattis
© AFP 2017 NICHOLAS KAMM
Pentagone: les S-400 russes incompatibles avec les systèmes de l’Otan dont dispose Ankara

Le Département de la Défense des États-Unis a provisoirement suspendu le recrutement de ressortissants étrangers dans l’armée américaine compte tenu des «risques potentiels pour la sécurité du pays», relate la chaîne Fox News.Il s’agit en l’occurrence du programme baptisé MAVNI, qui permettait aux ressortissants étrangers de rejoindre les rangs des Forces armées des États-Unis, à condition qu’ils possèdent les qualifications nécessaires, en échange d’une procédure accélérée d’octroi de la nationalité américaine. Le programme, dont le projet remonte à l’époque de Georges W. Bush, est entré en vigueur sous l’administration Obama et a permis à plus de 10.000 immigrés de rejoindre l’armée américaine.

«Le Département de la Défense se penche actuellement sur le programme en raison des risques potentiels pour la sécurité du pays qui s’y rattachent», a affirmé à la chaîne le porte-parole du Pentagone, Paul Haverstic.

les militaires US
CC BY 2.0 / THE U.S. ARMY / BUILDING FOUNDATIONS, SECURING A COMMUNITY
Le Pentagone condamne la divulgation de ses bases en Syrie par «un allié de l’Otan»

«Les hauts responsables du Pentagone ont indiqué que le programme restait toujours en vigueur, tout en admettant que le traitement des demandes soumises avait été provisoirement suspendu», poursuit la chaîne, citant ses propres sources.Fox News a également précisé que le principal problème consistait, selon les responsables du Pentagone et certains membres du Congrès, dans le fait qu’une supervision suffisante à cet égard faisait défaut. Bien que le Pentagone ne dispose pas de données fiables démontrant que des membres d’organisations terroristes ont rejoint les rangs de l’armée américaine en se faisant passer pour des migrants, le ministère insisterait sur le fait qu’une telle possibilité constitue toujours une source de préoccupation.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
43 queries in 3,331 seconds.