Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT t.*, tt.* FROM dz360_terms AS t INNER JOIN dz360_term_taxonomy AS tt ON t.term_id = tt.term_id WHERE tt.taxonomy IN ('post_tag') ORDER BY t.name ASC

Afghanistan: un camion saisi avec 16 tonnes d’explosifs

dimanche 6 août 2017 à 22:21
Source de l'article : Alg24.net

Un camion immatriculé au Pakistan et transportant plus de seize tonnes d’explosifs cachés dans des boites d’aliments pour poulets a été saisi à Kaboul par les services de renseignement afghans, ravivant les craintes toujours vives d’un nouvel attentat similaire à celui du 31 mai, qui avait fait 150 morts et 400 blessés au moins dans la capitale.

Le camion, qui portait une plaque inscrite à « Peshawar », grande ville pakistanaise à la frontière avec l’Afghanistan, a été intercepté dans le district 9, l’entrée nord-est de Kaboul proche de l’aéroport, a indiqué dimanche dans un communiqué la Direction nationale de la sécurité (NDS), précisant que « cinq personnes ont été arrêtées ».
« Le camion était chargé d’explosifs destinés à fabriquer des bombes, des vestes explosives et à mener des activités terroristes à Kaboul », a ajouté la NDS, précisant que 16.500 kilos ont été saisis au total, dissimulés dans des cartons et des sacs de toile.
La date de la saisie et la nature des explosifs n’ont pas été précisées par la NDS qui a diffusé des photos sur Facebook.
Le 31 mai au matin, à l’heure de pointe, un camion citerne chargé de près de deux tonnes d’explosif, mélange de nitroglycérine et de Rdx (un explosif militaire) selon des sources de sécurité, a explosé à l’entrée du quartier diplomatique, apparemment visé.
Il était arrivé dans la nuit et a circulé six heures durant en ville avant d’exploser, soufflant les immeubles alentours dont une annexe de l’ambassade d’Allemagne, évacuée quelques mois auparavant.
La plupart des victimes étaient des civils afghans.
Personne n’a revendiqué cet attentat, le pire jamais commis en Afghanistan depuis 2001 et la fin du régime taliban. La rumeur publique et de nombreux responsables afghans ont accusé le Pakistan d’avoir prêté main forte aux auteurs du massacre.
Depuis, la capitale, régulièrement frappée, vit dans la hantise d’une répétition de ce scénario catastrophe et évoque fréquemment, sans preuves en général, l’interception de camions piégés.
Selon l’Onu, Kaboul est devenue ces derniers mois l’une des zones les plus dangereuses du pays en raison de la multiplication des attentats, commis par les talibans ou le groupe Etat islamique.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
51 queries in 0,699 seconds.