Des puces électroniques et imprimantes 3D fabriquées en Algérie:

dimanche 9 octobre 2016 à 13:19
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a révélé, hier, lors de la conférence nationale des universités, le début de la production par des chercheurs algériens du CDTA d’Oran, des premières puces électroniques et de diapositifs électroniques. Il a, en outre, fait état de la signature d’une convention en matière de nanoélectronique avec l’une des grandes entreprises mondiales dans ce domaine, afin de permettre aux étudiants de créer leurs propres entreprises spécialisées dans la conception des “circuits intégrés”, et, ainsi, créer le premier noyau de la “Silicon Valley” en Algérie.

Dans le même sillage, il sera procédé, à partir du 1er novembre, à la dotation du marché algérien et des universités en cellules voltaïques mises au point par la base technologique d’El-Harrach. Aussi, le ministre a révélé la production par l’École polytechnique d’Oran de 100 imprimantes 3D et d’une autre 3D en couleur.

De conception et de fabrication à 100% algérienne, cette imprimante dispose de multiples applications, médicales (orthopédie) et industrielles (pièces de rechange). Enfin, une base de données de normes internationales, à l’instar de “Science Direct” de l’éditeur Elsevier, est sur le point d’être mise en place à Batna, a indiqué Tahar Hadjar.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,482 seconds.