« Sihhatech », une plateforme web au service de la santé

jeudi 24 novembre 2016 à 21:23
Source de l'article : Huffpostmaghreb.com

Sihhatech, une nouvelle plateforme de prise de rendez-vous médical vient s’ajouter à d’autres sites web du même genre lancés en Algérie. Prise de RDV en ligne chez un médecin ou un dentiste, ou la recherche de pharmacies d’officines et leur localisation, sont les services proposés par cette plateforme.

Le site Sihhatech.com a été cofondé en janvier 2016 par Abdessabour Benzegane, jeune ingénieur en électronique et automatique industrielle issu de Boumerdès. Le projet est passé d’une simple idée de site à celle d’une véritable entreprise. Il s’agit de l’agence de communication « Algerian Fondation of Innovation and Développement » (SARL AFIND) lancée en mars 2016 avec un capital social de 100.000 dinars. L’entreprise familiale compte déjà cinq salariés dont le fondateur.

En quelques mois, Sihhatech s’est constituée une importante base d’informations sur les praticiens (médecins de plusieurs spécialités, pharmaciens, et dentistes) collectées auprès des différentes directions de santé de wilayas. La base de données est organisée par wilayas et par spécialité médicale. Elle comprend aussi bien le nom et l’adresse du cabinet ou de la pharmacie d’officine, mais peut aussi indiquer l’emplacement sur une carte.

Pour ne pas compliquer la procédure aux patients, le créateur du site n’exige aucune inscription préalable pour pouvoir entamer les recherches et profiter des services proposés par Sihhatech. Sur la page d’accueil, le patient peut lancer une recherche d’un médecin de la spécialité voulue, selon la wilaya et/ou le nom du praticien.

Une fois la wilaya de résidence est désignée sur le formulaire qui s’affiche en page d’accueil, la recherche peut affinée par le choix de la commune. Sur la base de ces critères, une liste de médecins s’affiche. D’un simple clic sur un des noms proposés, la plateforme renvoie vers une page qui contient des détails comme l’adresse, le numéro de téléphone, les jours et heures d’ouverture du cabinet et sa géolocalisation sur une carte de Google.

C’est au moment de « prendre rendez-vous » en ligne, avec le médecin choisi, que le patient doit fournir son nom complet et son numéro de téléphone avant de préciser le jour et l’heure désirés pour le rendez-vous. L’agenda du médecin étant lié à la base de données de Sihhatech, les créneaux horaires déjà pris sont inaccessibles pour le client suivant. Une fois le rendez-vous pris en ligne, la plateforme Sihhatech envoie deux SMS de rappel au patient. Le premier est envoyé 24h avant le rendez-vous et le deuxième deux heures avant.

L’apport des compétitions

« La majorité des praticiens abonnés à notre plateforme sont de nouveaux médecins qui cherche de la visibilité », affirme Abdessabour. Si l’accès au site est gratuit pour les patients, il est payant pour les praticiens. Un abonnement mensuel est à 1200 DA. Le tarif passe à 1000 DA/mois dans le cas d’un abonnement semestriel, plus un mois gratuit. Avec un abonnement annuel, la mensualité passe à 833 DA plus un bonus de trois mois gratuits, ajoute notre interlocuteur.

Même avec l’existence de plusieurs plateformes de prise de rendez-vous médical en Algérie, le concept reste encore mal connu. Les débuts de Sihhatech étaient difficiles, selon Abdessabour. Mais après plusieurs mois, le site a atteint à 20.000 visiteurs. Sur les 15.000 praticiens que contient la base de données, 175 sont abonnés. Ils sont de trois wilayas : Alger, Boumerdès et Tizi-Ouzou.

Le nombre de RDV pris en ligne est de 110. Un score « encore modeste », avoue Abdessabour Benzegane. Si l’objectif est d’atteindre les 48 wilayas, AFIND n’active que dans les trois citées précédemment. « Cela est dû au manque de moyens financiers vu que la seule ressource de financement de la startup provient des abonnements des médecins », explique-t-il.

C’est ce qui explique que pour les médecins des autres wilayas dont les coordonnées s’affichent sur le site, il n’est pas encore possible de prendre RDV en ligne, mais de contacter directement par téléphone.

La participation de Abdessabour Benzegane à des compétitions de startups lui a permis de financer ses idées. C’est en 2014 qu’il a présenté pour la première fois son idée lors de la compétition d’entreprenariat tStart.

Les deux millions de dinars gagnés lors de cette compétition lui ont permis de développer son projet et d’élargir son équipe.

En plus du financement, les compétitions permettent aussi de nouer des relations professionnelles. Parlant de sa récente expérience lors de la compétition Seedstar, où il a été classé parmi les 10 finalistes, le jeune ingénieur souligne qu’il s’agit d’une « excellente opportunité pour faire du networking ».

« Ces expériences m’ont aidé à s’ouvrir sur le monde. Nous sommes des ingénieurs et c’est grâce à ces compétions qu’on apprend à concevoir et mener un business moderne ».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,606 seconds.