Santé: « Rahmet Rabi » ne guérit pas le diabète

mardi 15 novembre 2016 à 16:06
Source de l'article : Echoroukonline.com

Fayçal Ouhadda, président de l’Association des diabétiques de la wilaya d’Alger a dénoncé au Forum de El Moudjahid le fait que les diabétiques soient exploités dans des pratiques commerciales immorales.

Le conférencier a fait allusion au traitement découvert dernièrement par Zaibet et donné comme remède contre le diabète.

Pour lui, cette découverte a donné lieu à un état d’urgence parmi les patients à travers tout le pays en raison d’une intense couverture médiatique qui l’a accompagnée.

« Les patients pensent pouvoir arrêter d’utiliser l’insuline s’ils prennent ce médicament », a dit Ouhadda.

A l’occasion de la Journée mondiale de diabète, célébrée le 14 novembre de chaque année, de nombreux spécialistes et médecins, à leur tête le médecin coordinateur de la maison des diabétiques de Ruisseaux, Dr. Habitouche Abdelhafid ont appelé à cesser de prendre des traitements à base de plantes médicinales, définis comme charlatanisme.

Ils sont unanimes à dire que le diabète était une maladie chronique qui ne se traite que par des méthodes scientifiques.

Abdelhafid Habitouche a dit que les patients devaient faire attention quant aux effets indésirables, notamment s’ils n’ont pas reçu d’éducation médicale.

Selon lui, 15.000 cas nouveaux cas de diabète sont enregistrés chaque année en Algérie. Ce qui renseigne des efforts consentis en matière de sensibilisation, sachant que les gens craignaient jadis de subir des tests de dépistage précoce de diabète.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
22 queries in 0,423 seconds.