Ministre de la santé : Un délai d’une semaine pour relancer les projets de jumelage entre hôpitaux

lundi 3 octobre 2016 à 18:08
Source de l'article : Reflexiondz.net

ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a accordé dimanche à Oran un délai d’une semaine aux responsables des hôpitaux pour qu’ils relancent les projets de jumelage entre ces structures.

Lors d’une réunion scientifique organisée au CHU d’Oran et suivie en visioconférence par le staff médico-chirurgical de l’hôpital de Tindouf dans le cadre du jumelage entre ces deux établissements, le ministre a appelé tous les hôpitaux accusant un retard dans le lancement des projets de jumelage à le rattraper en l’espace d’une semaine, tout en mettant l’accent sur l’importance de ces projets dans le cadre du Plan de développement de la santé nationale. Les projets de jumelage, pour lesquels l’Etat a mobilisé des mécanismes et moyens importants, à l’instar d’un budget de 50 milliards de DA, permettent aux habitants du Sud et des Hauts plateaux de bénéficier des expériences et du savoir-faire des staffs médicaux et chirurgicaux des grands hôpitaux du pays jouissant de compétences humaines et de potentiel matériel, a-t-il affirmé. M. Boudiaf a estimé que le jumelage réduit la tension sur les grands hôpitaux permettant à leurs staffs de se déplacer vers des régions dont la population nécessite un soutien dans le domaine de la prise en charge médico chirurgicale. Cette opération a réalisé, à travers les hôpitaux ayant adhéré, d’importants résultats, a-t-il indiqué citant, à titre illustratif, plus de 2.500 interventions chirurgicales dont ont bénéficié des malades de différentes régions du pays. Par ailleurs, le ministre a annoncé la tenue, dans les prochaines semaines, de rencontres d’évaluation de l’application du plan anti-cancer initié par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Ces rencontres seront couronnées par un rapport d’évaluation qui sera remis au président de la République, a déclaré M. Boudiaf qui a estimé que cette opération mettra un terme à l’amalgame des chiffres sur le dossier du cancer en Algérie et permettra de connaitre d’une manière précise la situation de cette maladie, le nombre de cancéreux et autres indices. Il a exhorté tous les services relevant de son secteur à adopter les systèmes d’informatique dans la gestion médicale et hospitalière dans le cadre d’un plan progressif visant à s’en passer du papier. Le ministre, qui a achevé dimanche soir une visite de deux jours à Oran, a inspecté plusieurs structures relevant de son secteur, à l’instar de l’établissement hospitalier « Medjeber Tami » d’Ain Turck et des services du CHU d’Oran.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
19 queries in 0,417 seconds.