Les personnels paramédical et médical menacent de déposer une plainte: Le directeur d’un EPH refuse de réceptionner les demandes de départ à la retraite

lundi 24 octobre 2016 à 10:31
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Le personnel paramédical et certains médecins, exerçant dans l’enceinte de l’établissement public hospitalier de la ville de Sidi Moussa expriment leur colère et menacent de faire grève si le directeur de la structure hospitalière n’accuse pas réception des dépôts de demandes de départ à la retraite.
Selon les paramédicaux, le premier responsable de l’hôpital argumente le rejet des dossiers sans prendre la peine de les étudier par sa crainte de manquer cruellement d’effectifs, s’il consent à libérer tous les infirmiers, agents de salle, anesthésistes… qui ont émis le vœu de partir en retraite après avoir accompli 32 ans de service. “Le directeur général outrepasse ses prérogatives et bloque abusivement nos dossiers de départ à la retraite. Nous interpellons la tutelle pour qu’elle intervienne et nous réhabilite dans nos droits. Le cas échéant, nous déposerons plainte en justice contre le directeur de l’établissement et le ministère de la Santé”, selon un groupe de paramédicaux, qui s’est présenté au bureau de Liberté à Blida.
Il faut croire qu’au fur et à mesure que l’échéance fixée pour la mise en application des nouvelles dispositions de la loi sur les retraites, actuellement examinée par la commission des Affaires sociales de l’APN, les fonctionnaires, particulièrement dans les secteurs de la santé et de l’éducation nationale, se précipitent à déposer les demandes de départ à la retraite pour ne pas tomber sous le coup du futur édit.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
14 queries in 0,422 seconds.