L’arrêté interministériel retiré du site du département de la Santé :Un manifeste contre la grille des salaires des chefs de service

dimanche 16 octobre 2016 à 14:19
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Visiblement le dossier afférent à l’accession aux fonctions de chef de service médical (CDS) ne trouve pas d’épilogue consensuel. Dès la publication, sur le site du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière de l’arrêté interministériel (consigné avec le ministre de l’Enseignement supérieur le 26 septembre dernier) lequel porte les conditions d’accès au concours de CDS, la grogne n’a cessé de grandir au sein de la corporation.

Au moins deux critères sont remis en cause : la limitation de l’âge des postulants à moins de 62 ans et la condition posée aux titulaires des postes qui ne peuvent se porter candidats à ce concours qu’après quatre années d’exercice suivies d’une démission en bonne et due forme. Il semble que des doléances ont été portées à un haut lieu de responsabilité dans la hiérarchie institutionnelle de l’État. Ce qui laisse penser que l’arrêté du 26 septembre a été enlevé des portails Web des départements concernés pour être éventuellement modifié. Par ailleurs, des professeurs en médecine fignolent un manifeste contre la grille des salaires des chefs de service, telle qu’elle a été élaborée récemment par la tutelle. Il est dit que cette grille désavantage outrancièrement les activités médicales, scientifiques et pédagogiques.

Le document sera transmis, une fois approuvé par le plus grand nombre de praticiens au rang de professeur ou de maître de conférences de classe A à travers le pays, au président de la République, au Premier ministre et au ministre de la Santé ainsi qu’à son collègue de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
11 queries in 0,395 seconds.