Environ 11 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année: Octobre rose pour le dépistage du cancer du sein

dimanche 2 octobre 2016 à 12:09
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Le mois d’octobre est, encore une fois, une occasion pour sensibiliser contre le cancer du sein. Associations, professionnels de la santé et organismes sanitaires se mobilisent et multiplient les initiatives et campagnes d’information en faveur du dépistage précoce. Sur les 50 000 nouveaux cas de cancer diagnostiqués chaque année en Algérie, 11 000 sont des cancers du sein.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent et le plus mortel des cancers chez la femme. Il touche chaque année 11 000 femmes en Algérie dont 3 500 décèdent, soit une moyenne de 10 femmes par jour. L’âge médian est de 47 ans, c’est-à-dire que 50% des cancers du sein ont déjà eu lieu avant cet âge.

L’Algérie, qui a mis en œuvre son premier plan cancer (2014/2019) depuis l’année dernière, se félicite des avancées réalisées en matière d’accès aux soins. Avec 93 unités et services de chimiothérapie couvrant les 48 wilayas, le problème de chimiothérapie a été réglé. Le problème de radiothérapie ne se pose plus aussi sur l’ensemble des localisations, affirme le ministère de la Santé et les délais d’attente se sont normalisés. Au total, 17 centres et services anti-cancer, contre 13 centres actuellement, relevant du secteur public, vont être opérationnels d’ici 2018 et dont la plupart disposeront de trois accélérateurs.

Le ministre de la Santé, qui annonçait la semaine dernière des journées d’information le 24 et 26 octobre prochains sur le cancer a indiqué que le président de la République reçoit deux rapports par an sur le plan cancer. Un plan qui a eu du mal à démarrer selon Boudiaf en raison du problème du leadership. «Certains ne voulaient pas coopérer et chacun voulait travailler en solo. Même pour avoir des informations, nous avons eu du mal et nous avons dû changer des personnes», a dénoncé le premier responsable du secteur. Par ailleurs, pour sensibiliser au dépistage, l’association El Amel CPMC a tracé un large programme d’information durant tout ce mois, baptisé Octobre rose.

Le cancer du sein, estime l’association, est «une tragédie silencieuse que nous devons arrêter par la prévention, la sensibilisation et l’information ». Comment le prévenir ? L’association El Amel explique que l’examen le plus préconisé est la mammographie. Cet examen est recommandé une fois tous les deux ans pour les femmes de plus de 40 ans. Pour celles ayant des antécédents familiaux, une surveillance est requise beaucoup plus tôt. Les professionnels de la santé préconisent également une bonne hygiène de vie à travers une alimentation saine et une activité physique régulière. Ces derniers déconseillent, cependant, le tabac et l’alcool.

Une journée scientifique le 21 octobre
Organisée sous le thème «dépistage en Algérie, expérience et perspectives », cette journée thématique est l’occasion, expliquent ses initiateurs, pour annoncer aux professionnels de la santé les résultats de l’opération de dépistage menée cette année en partenariat avec le ministère de la Santé. Réunissant environ 200 spécialistes en cancérologie à travers le pays, ce rendez-vous est aussi l’occasion pour discuter des avancées scientifiques et médicales dans le domaine.

Une grande course féminine de sensibilisation
Comme depuis quatre ans déjà, l’association El Amel en partenariat avec la Fédération nationale d’athlétisme organisera le 21 octobre prochain à l’annexe du stade du 5-Juillet, complexe Mohamed-Boudiaf, une course féminine. Son objectif est de sensibiliser les femmes à l’importance d’une activité physique pour éviter la sédentarité qui est un des facteurs de risque du cancer du sein et c’est aussi l’occasion d’apporter un soutien aux patientes.

Octobre rose, tous contre le cancer du sein
Le mois d’octobre a été choisi il y a une trentaine d’années pour devenir un moment fort de lutte contre le cancer du sein qui commençait à faire des ravages parmi les femmes dans le monde. Avec un ruban rose pour la signaliser, cette lutte est devenue le symbole d’un effort collectif pour empêcher que ce cancer ne continue à faire toujours plus de victimes.
En Algérie, depuis déjà plusieurs années, l’association El Amel ne rate pas ce rendez-vous. En plus des campagnes de sensibilisation, l’association a lancé, depuis 2009, une caravane de sensibilisation dotée d’une équipe médicale multidisciplinaire (radiologues, oncologues, chirurgiens et sénologues) permettant le dépistage de 10 000 femmes dans les régions enclavées.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
36 queries in 7,749 seconds.