Cette maladie est la plus répandue dans le monde: Ils sont plus de 7 millions d’hypertendus en Algérie

lundi 14 novembre 2016 à 10:49
Source de l'article : Liberte-algerie.com

La maladie, due essentiellement aux conditions de vie des Algériens soumis à des pressions et aux nuisances, a pris des proportions alarmantes. Et devant cette ampleur, et en l’absence de remède radical, les médecins préconisent souvent une hygiène de vie et un régime spécifique pour l’atténuer.

Plus de sept millions d’Algériens sont hypertendus. Le chiffre sur cette pathologie la plus répandue dans le monde a été donné par le docteur Zidani lors d’une rencontre médicale, tenue avant-hier à Béjaïa. Initiée par la Société algérienne des médecins généralistes (Samg), la rencontre a été marquée par la participation de près de deux cents médecins, des généralistes, mais également des spécialistes.

La thématique : les maladies thyroïdiennes.
Le dysfonctionnement de cet organe, à savoir la thyroïde, “cause différents troubles à l’organisme, qui nécessitent l’intervention de différentes spécialités médicales”, a-t-on indiqué. Et plus particulièrement la médecine générale. “Le rôle de la prise en charge médicale ne se limite pas à la prescription. C’est par la nutrition qu’on peut éviter les maladies cardiaques. On connaît tous les raisons de l’hypertension. Mais la difficulté réside dans la mise en pratique des traitements nécessaires”, expliquera le Dr Zidani. En prodiguant des conseils à ses confrères, il insistera notamment sur “la diminution du sel, qui donne toujours de bons résultats ainsi que la perte de poids”. En Algérie, affirmera-t-il, “on consomme en moyenne douze grammes de sel par personne et par jour. Ce qui est largement excessif. Physiologiquement, nous n’avons besoin que de deux grammes. L’OMS recommande de ne pas dépasser les six grammes”. Sans aller jusqu’à préconiser la suppression du sel de nos plats — car il est aussi indispensable à la vie —, il conseille de ne pas en abuser. “Les industries mettent du sel y compris dans les boissons sucrées. C’est l’excès qui fait mal. Le sel se cache aussi dans le pain.

Ce n’est pas le pain qui pose problème. Contrairement aux idées reçues, le pain ne fait pas grossir. C’est le sel qu’il contient qui pose problème. Il suffit de diminuer la quantité de pain consommée pour diminuer celle du sel ingurgité.” Hygiène de vie oblige, il conseillera de ne “jamais mettre de salière sur la table. Il faut aussi faire attention aux conserves, au fromage, etc. Il ne faut pas abuser de fromage”. Pour les hommes de plus de cinquante ans, “il faut impérativement diminuer la ration de laitage prise par jour, car ce dernier pourrait causer des ennuis de santé, dont les maladies de la prostate ne sont pas des moindres.” Il a préconisé aux médecins présents d’adopter un programme appelé Dash (Diatary Approach to Stop Hypertension). Une diète conçue spécialement pour abaisser l’hypertension et dont l’efficacité a été démontrée par des recherches scientifiques, dira-t-il.
On privilégie de nombreux végétaux (fruits, légumes, grains entiers, légumineuses et noix), mais on limite les matières grasses, les viandes rouges et les sucres concentrés.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
54 queries in 4,177 seconds.