Matières premières : Les cours terminent la semaine inconstants

dimanche 2 octobre 2016 à 22:26
Source de l'article : Elmoudjahid.com

Les cours des matières premières échangées sur les marchés mondiaux ont subi, au cours de la semaine écoulée, l’influence de l’équilibre serré entre l’offre et la demande qui a poussé le pétrole, le sucre, les métaux de base vers le haut, tandis que le café, les matières agricoles et les métaux précieux étaient en baisse.
Les cours du pétrole ont terminé la semaine en nette hausse, portés essentiellement par l’accord des membres de l’Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep) mercredi de limiter leur production afin de soutenir des cours en chute libre depuis deux ans à cause d’un excès d’offre.
A Londres, le prix du baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en novembre, a fini en nette hausse à 49,06 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE), contre 45,89 dollars une semaine plus tôt. Le cours du baril de « light sweet crude » (WTI), référence américaine du brut, a grimpé à 48,24 dollars sur le contrat pour livraison en novembre au New York Mercantile Exchange (Nymex) contre 44,48 dollars le vendredi précédent.
Le sucre est monté du fait d’une prévision de déficit accrue, le cacao a baissé alors que la récolte pourrait être moins mauvaise que prévu, et le café s’est stabilisé en l’absence de nouvelles fortes. Les cours du sucre ont atteint jeudi leur plus haut niveau depuis plus de quatre ans. La récolte brésilienne continue de décevoir et à pousser les analystes à revoir leurs prévisions pour 2016-2017 à la baisse. Sur le Liffe de Londres, la tonne de SUCRE BLANC pour livraison en décembre valait 600,00 dollars vendredi, contre 588,30 dollars le vendredi précédent.
A New York, la livre de SUCRE BRUT pour livraison en mars 2017 valait 23,15 cents, contre 22,65 cents sept jours auparavant. Les cours du café ont divergé la semaine dernière, l’arabica se stabilisant à New York tandis que le robusta, coté à Londres, a regagné du terrain sans qu’aucune des deux cotations n’approche de leurs plus hauts depuis 19 mois atteints la semaine dernière. A Londres, la tonne de ROBUSTA pour livraison en novembre valait 2.000 dollars contre 1.987 dollars le vendredi précédent. Sur l’ICE Futures US de New York, la livre d’ARABICA pour livraison en décembre valait 151,65 cents, contre 153,45 cents sept jours auparavant. Les cours du cacao se trouvent sous pression, alors que les conditions météorologiques paraissent s’améliorer. A Londres, la tonne de CACAO pour livraison en décembre valait 2.210 livres sterling, contre 2.263 livres sterling le vendredi précédent. A New York, la tonne pour livraison en décembre valait 2.734 dollars, contre 2.816 dollars sept jours plus tôt. Les cours du maïs se sont un peu repris à Chicago, soutenus par une baisse des stocks selon le ministère américain de l’Agriculture (USDA), mais le soja et surtout le blé ont reculé.
Des stocks de blé très importants aux Etats-Unis, selon les chiffres publiés par le ministère américain de l’Agriculture (USDA), ont pesé sur le cours de cette céréale. Le boisseau de blé pour décembre, lui aussi le plus actif, s’échangeait à 4,0200 dollars, contre 4,0475 dollars auparavant (-0,68%). Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le contrat le plus échangé, a terminé à 3,3675 dollars contre 3,3650 dollars en fin de semaine précédente (+0,08%). Le boisseau de soja pour novembre, là encore le plus échangé, coûtait 9,5400 dollars contre 9,5500 dollars précédemment (-0,11%). L’or a légèrement reculé, alors que le dollar se renforçait, soutenu par le regain d’espoirs des marchés d’une hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine (Fed). Le dollar est soutenu par la publication jeudi d’une hausse de la croissance américaine au deuxième trimestre, à 1,4% contre 0,8% sur les trois premiers mois de l’année.
Sur le London Bullion Market, l’once d’or a terminé à 1.322,50 dollars vendredi, contre 1.338,65 dollars le vendredi précédent. L’argent a reculé dans le sillage de l’or, face au dollar, l’once d’argent a clôturé à 19,35 dollars, contre 19,82 dollars il y a sept jours. Les prix des métaux de base échangés sur le London Metal Exchange (LME) ont dans l’ensemble légèrement monté après les bonnes données venues de Chine la semaine dernière. Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s’échangeait à 4.870 dollars vendredi, contre 4.844,50 dollars le vendredi précédent, l’aluminium valait 1.672 dollars la tonne, contre 1.647 dollars, le plomb valait 2.140 dollars la tonne, contre 1.925 dollars, l’étain valait 20.075 dollars la tonne, contre 19.600 dollars, le nickel valait 10.615 dollars la tonne, contre 10.685 dollars et le zinc valait 2.390 dollars la tonne, contre 2.285 dollars.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
18 queries in 1,159 seconds.