Le tourisme favorise le commerce extérieur des pays les moins avancés (ONU)

lundi 17 juillet 2017 à 22:46
Source de l'article : Www.aps.dz

Le tourisme est « crucial » pour favoriser le commerce extérieur dans les pays les moins développés, étant à même d’apporter une forte contribution à leurs économies respectives, a indiqué l’ONU sur son site web.

« Le tourisme peut apporter une forte contribution aux économies des pays les moins avancés (PMA) où ce secteur est important pour leurs exportations », selon un rapport publié par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le Centre du commerce international (CCI) et le Cadre intégré renforcé (CIR), rapporté par l’ONU.

Selon ce rapport intitulé « le tourisme pour le développement durable dans les pays les moins avancés », le tourisme représente 7% de l’ensemble du commerce international et est de plus en plus pertinent pour la communauté  commerciale.

Le tourisme fait partie du commerce des services, représentant 30% du commerce mondial des services, dont l’importance est particulièrement vraie pour les PMA, où il représente 7% des exportations totales de biens et de services.

Selon la même source, ce taux s’élève à 10% pour les pays les moins avancés n’exportant pas de pétrole.

Dans ce contexte, le tourisme a été reconnu comme un secteur clé pour l’assistance technique liée au commerce dans les PMA, a-t-elle fait savoir.

« Pourtant, en dépit de la valeur du tourisme dans le domaine commercial, il est souvent difficile de diriger l’assistance technique liée au commerce vers ce secteur, car le tourisme et le commerce ont tendance à être sous la  tutelle de ministères différents », notent l’OMT et ses partenaires, cités dans la publication.

Or, souligne le rapport, les opérations réussies dans le domaine du tourisme nécessitent une forte collaboration entre les organismes gouvernementaux et les différents acteurs au niveau régional ou local.

« L’OMT et ses partenaires veulent faire connaître le rôle crucial du tourisme afin de s’assurer que ce secteur offre sa capacité à créer les emplois et les revenus là où ils ont le plus nécessaires et pour ceux qui sont les plus vulnérables, notamment les jeunes et les femmes », lit-on dans le même texte.

Par ailleurs, la publication du rapport coïncide avec l’Année internationale du tourisme durable pour le développement en 2017.

Dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et les Objectifs de développement durable (ODD), l’Année internationale vise à soutenir une modification des politiques, des pratiques commerciales et du  comportement des consommateurs vers un tourisme plus durable.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
75 queries in 5,133 seconds.