Le pétrole hésitant après les données sur les réserves américaines

mercredi 9 août 2017 à 21:37
Source de l'article : Huffpostmaghreb.com

Les cours du pétrole étaient en légère hausse mercredi en fin d’échanges européens, réagissant peu à la baisse nettement plus marquée que prévu des réserves américaines de brut alors que celles d’essence ont augmenté.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 52,33 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 19 cents par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » (WTI) pour le contrat de septembre prenait 6 cents à 49,23 dollars.

Selon les données publiées par le département américain de l’Energie (DoE), les réserves de brut des Etats-Unis ont reculé de 6,5 millions de barils au cours de la semaine achevée le 4 août, là où les analystes attendaient une baisse de 2,2 millions de barils, selon la médiane d’un consensus compilé par Bloomberg.

« Les cours du pétrole ont dans un premier temps gagné du terrain, car ces données étaient conformes à celles de la fédération professionnelle de l’American Petroleum Institute (API) », ont noté les analystes de Natixis.

Les baisses des réserves américaines sont vues comme un signe du rééquilibrage d’un marché plombé ces dernières années par une surabondance de l’offre.

Mais la hausse s’est rapidement tassée.

« Le rapport du DoE a fait état d’une hausse des réserves d’essence, là où les analystes s’attendaient à une baisse marquée. Les investisseurs ont délaissé le pétrole en observant ces chiffres », a commenté David Madden, analyste chez CMC Markets.

Les stocks d’essence ont grimpé de 3,4 millions de barils, contre une baisse de 1,5 million de barils prévue par les analystes interrogés par Bloomberg.

Alors que la demande d’essence bondit durant l’été aux Etats-Unis, dopée par la demande des conducteurs et des utilisateurs de climatisation, la hausse des réserves d’essence a pu effrayer les marchés.

AFP

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
67 queries in 6,016 seconds.