Spécial Présidentielles 2014

Toute l'actualité en direct
Mercredi 12 septembre à 11:33
APS
Toutes les mesures relatives à l’amélioration du fonctionnement du marché des produits pharmaceutiques seront prises (ministre)

Toutes les mesures relatives à l’amélioration du fonctionnement du marché des produits pharmaceutiques seront prises (ministre)

Le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Abdelaziz Ziari, a assuré mardi que “toutes les mesures à caractère réglementaire ou organisationnel à même d’améliorer le fonctionnement du marché des produits pharmaceutiques” seront “prises et appliquées”, a indiqué un communiqué du ministère.

“Toutes les mesures à caractère réglementaire ou organisationnel à même d’améliorer le fonctionnement du marché et d’assurer la disponibilité de l’ensemble des produits pharmaceutiques seront prises et appliquées” a assuré M. Ziari, soulignant que “tout se fera en étroite concertation avec les acteurs concernés”, selon la même source.

La situation du marché pharmaceutique a été au centre de la réunion tenue mardi au siège du ministère, présidée par M. Ziari.

Outre les cadres centraux concernés, la réunion a vu la participation, des associations et syndicats du secteur de la pharmacie, des producteurs pharmaceutiques privés et publics, des responsables d’hôpitaux de différentes régions du pays, de pharmaciens hospitaliers ainsi que les responsables d’organismes publics, en rapport avec la pharmacie, comme le Laboratoire national de contrôle des produits pharmaceutiques (LNCPP), l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) et la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH).

M. Ziari a ajouté, précise la même source, qu’en plus des mesures à effet immédiat devant assurer la disponibilité rapide de tous les produits pharmaceutiques, “des actions en profondeur seront menées pour faire basculer progressivement le domaine de la pharmacie dans une nouvelle organisation basée sur des règles claires et transparentes dont la finalité est de casser la logique des tensions structurelles ou conjoncturelles qui caractérisent le marché national des produits pharmaceutiques malgré les moyens débloqués par l’Etat”.

“Les interventions franches des différentes parties ainsi que le débat qui a eu lieu ont permis de dresser un premier état des lieux en rapport avec les objectifs attendus, à savoir mieux cerner les mesures à prendre pour mieux réguler le marché des produits pharmaceutique et normaliser la disponibilité permanente de ces produits tant au niveau hospitalier qu’à celui des officines pharmaceutiques”, a conclu la même source.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook