Dimanche 17 janvier à 18:33
Sonatrach – Total : signature d’un projet de 2 milliards de dollars

Sonatrach   Total : signature dun projet de 2 milliards de dollars

La compagnie publique Sonatrach et un consortium conduit par le français Total

vont investir d’ici 2014 entre 1,5 et deux milliards de dollars (1,05 à 1,4 milliard d’euros) dans le développement du permis gazier d’Ahnet, a annoncé dimanche le ministère algérien de l’Énergie.

Ce permis est le plus prometteur de ceux attribués l’an dernier par Alger à l’issue d’une série d’enchères dont certaines ont été remportées par l’espagnol Repsol et un autre consortium emmené par le chinois CNOOC.

« Nous prévoyons un investissement de 1,5 à deux milliards de dollars dans le développement du projet Ahnet », a déclaré Djilali Takhrist, haut responsable du ministère de l’Energie, après une cérémonie organisée pour la signature du contrat.

« Cet investissement s’étendra jusqu’en 2014″, a-t-il ajouté.

Il a précisé que les investissements liés aux deux autres permis (Illizi pour Repsol et Hassi Bir Rekaiz pour CNOOC) dépasseraient 150 millions de dollars.

De son côté, le P-DG de Total, Christophe de Margerie, a déclaré espérer faire du permis d’Ahnet une « success story ».

« Ahnet contient beaucoup de réserves », a-t-il dit lors de la cérémonie de signature.

La zone concernée, d’une superficie de 17.358 km2, se situe dans une zone désertique du sud-ouest de l’Algérie.

La Sonatrach, qui sera majoritaire dans la concession, s’est engagée à construire un gazoduc reliant Ahnet au principal terminal du pays, celui d’Hassi Messaoud, avant le début de la production du site, prévu pour 2014.

(Lamine Chikhi et Christian Lowe, version française Marc Angrand)

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360

Recherche d'offres d'emploi

articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook