Salon K2016 : 5 entreprises algériennes présentes

dimanche 23 octobre 2016 à 12:00
Source de l'article : Leconews.com

Cinq entreprises algériennes spécialisées dans le domaine de la transformation et fabrication des plastiques, à savoir, l’ENPC, Star Plast, Lepro Pack, le groupe Chiali et la Prosati Sarl ont pris part pour la première fois au Salon international de la plasturgie K2016, organisé à Dusseldorf (Allemagne). Cela à l’initiative de la section commerciale de l’ambassade d’Autriche à Alger, « AdvantageAustria ».

Dès leurs premiers contacts avec les entreprises étrangères, notamment, autrichiennes, les investisseurs algériens ont exprimé le besoin profond de leurs entreprises à acquérir de nouvelles technologies pour accompagner l’évolution de leur activité et l’éventualité de nouer des partenariats afin de se mettre à niveau et accroitre leur potentiel.

Les objectifs et les motivations diffèrent selon l’intérêt et le besoin de chaque entreprise, mais, leur ambition est partagée. Leur intérêt en effet s’est porté lors de cette visite de prospection sur le comment ou les nouveaux moyens proposés par l’expertise étrangère pour développer leur savoir-faire et technique et si leur capacité financière leur permet, ils projettent même l’acquisition de nouveaux matériels ou machines modernes.

Leur objectif est de redonner un nouveau souffle et élan à l’industrie de la plasturgie et caoutchoucs en Algérie, en déclin depuis plusieurs années pour de multiples raisons. L’Algérie, à l’instar des autres pays se voit dans l’obligation de s’adapter à l’évolution de ce secteur devenu indispensable dans le développement des autres secteurs industriels, à savoir, celui de l’automobile, de l’emballage, de la construction, etc.

Au lendemain de leur arrivée, ici à Dusseldorf, les représentants algériens ont sillonné plusieurs stands et se sont entretenus avec quelques entreprises autrichiennes spécialisées dans le domaine. Ils étaient surtout séduits par les nouvelles techniques, procédés et technologies utilisés pour la transformation et la fabrication des différentes matières en plastiques. Des techniques qui concilient développement industriel et environnement.

La sauvegarde de l’environnement à travers la promotion et la remise en valeur de l’activité de récupération, de valorisation et recyclage des déchets industriels, était également une préoccupation majeure exprimée par les chefs d’entreprises algériens, lors de leur virée au salon k2016. Interrogé sur l’objectif et leurs attentes de ce salon, les avis des hommes d’affaires algériens se convergent. Ils étaient tous enthousiastes et optimistes quant à l’aboutissement de leurs rencontres et négociations à un partenariat fiable et utile pour l’avenir de l’industrie de la plasturgie algérienne. Leur première mission pour ce premier jour consistait à faire connaitre et découvrir le marché algérien aux entrepreneurs étrangers afin de les rassurer en cas d’engagement.Une étape importante avant d’entamer les discussions et les projections à moyen ou à long terme. Le conseiller commercial à l’ambassade d’Autriche à Alger, Markus Haas s’est chargé de l’orientation et des visites guidées de la délégation.

« Notre objectif est de trouver des partenaires étrangers »

A peine arrivé au salon, DjiroueMammar, président directeur général de l’Entreprise nationale des plastiques et des caoutchoucs (ENPC), filiale du groupe industriel FIPEX Plast, examine son programme de rencontres élaboré à l’avance afin de gagner du temps et parvenir à prendre contact avec le maximum d’entreprises. A ce propos, il dira : « l’objectif de notre visite est de développer ce que nous avons comme potentiel. Actuellement, nous sommes à la recherche d’un partenaire étranger spécialisé dans le domaine de la transformation des matières plastiques afin de mettre en valeur le patrimoine du groupe ». Il considère cette manifestation comme une perspective qui « permet aux chefs d’entreprises de rencontrer directement les sociétés étrangères qui pourraient être également intéressées par le marché algérien.

Un avis que partage Lemadani Mohamed-Amine, gérant de la Sarl Star Plast, spécialisée dans la fabrication des produits granulés  rigides et souples (PVC). Les produits granulés souples sont utilisés particulièrement, dans les tuyaux d’arrosage, joints pour semelles (chaussures)…etc, tandis que le produit granulé rigide est utilisé dans la production destinée à l’injection des accessoires  de plomberie. Une matière qui était importée jusqu’à lors. L’objectif de sa visite du salon est de pouvoir se mettre à niveau et essayer de tisser des liens de partenariats avec les professionnels du métier et découvrir et même acquérir les nouvelles technologies pour mieux accompagner le développement de son entreprise sur le marché algérien, en souffrance.

De son côté, le directeur général de l’entreprise Lepro-Pack, Moussa Kaced, spécialisée dans la transformation et impression des films et sacs en plastique estime que « cette manifestation leur permettra de mettre à jour les connaissances et savoir-faire de l’entreprise en matière de fabrication des films souples et rigides (PET- PVC) ». D’ailleurs, dans l’objectif de développer son activité il projette éventuellement l’acquisition des machines et même de s’approvisionner en matières secondaires, nécessaires pour son activité. La visite de la délégation algérienne se poursuivra jusqu’au 24 du mois en cours, alors que la clôture du salon est prévue deux jours après.

Pour rappel, le salon mondial K2016 constitue la plus importante manifestation de l’activité plasturgique dans le monde, organisée chaque trois ans. Il est attendu plus de 220 000 visiteurs d’ici la fin du salon, alors que le nombre enregistré depuis le début de la manifestation à ce jour s’élève à 110 000.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
21 queries in 0,560 seconds.