Raffinerie de Sidi R’zine à Alger: les travaux de réhabilitation confiés à une société chinoise

lundi 31 octobre 2016 à 13:56
Source de l'article : Huffpostmaghreb.com

Les travaux de réhabilitation de la raffinerie pétrolière de Sidi R’zine à Alger, à l’arrêt depuis 2015 suite à la résiliation du contrat avec la société française Technip, seront attribués à une société chinoise, rapporte l’Agence de presse algérienne (APS).

« Après une large consultation, les travaux de réhabilitation de la raffinerie d’Alger seront confiés à une compagnie chinoise spécialisée et dont le contrat sera signé le 6 novembre prochain », a déclaré a indiqué le P-dg de Sonatrach, Amine Mazouzi à la presse en marge de sa visite au siège de la Direction de l’activité de transport par canalisation de Sonatrach.

S’agissant des détails du contrat et de la date de la remise en service de la raffinerie, M. Mazouzi a indiqué qu’ils seront annoncés le jour de la signature du contrat avec la partie chinoise.

Pour rappel, Technip avait remporté en décembre 2010 le contrat pour la réhabilitation de la raffinerie de Sidi R’zine.

D’une durée de 38 mois et d’un montant d’environ 963 millions de dollars hors taxes, il prévoyait que le groupe français réhabilite en partie l’installation pour augmenter de 35% sa capacité de production et lui permettre de produire des carburants aux normes internationales.

Le groupe algérien Sonatrach a résilié en juin 2015 et de façon unilatérale ce contrat mettant en cause le français Technip qui n’a pas respecté ses engagements.

L’ancien ministre Saleh Khebri avait, notons-le, exclu le lancement d’un nouvel appel d’offres pour la reprise et l’achèvement des travaux. Il avait privilégié le recours aux sous-traitants pour reprendre et poursuivre le projet.

En 2014, la raffinerie d’Alger avait traité 2,8 millions tonnes d’hydrocarbures.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
22 queries in 0,446 seconds.