Prise en charge des personnes âgées L’Algérie et l’Union européenne échangent leurs expériences

jeudi 6 octobre 2016 à 8:47
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme et l’Union européenne échangent depuis hier et pendant deux jours leurs expériences en matière de prise en charge des personnes âgées.
Salima Akkouche – Alger (Le Soir) – Les deux partenaires ont organisé hier un séminaire sous le thème « les dispositifs d’accompagnement social des personnes âgées et dépendantes». Son objectif, explique le département de Mounia Meslem, c’est d’échanger les points de vue et les meilleures pratiques sur les mécanismes d’aide à domicile, l’accueil de jour et la prise en charge résidentielle des personnes âgées et de formuler des propositions concrètes pour l’amélioration de ces mécanismes.
Les deux parties vont sortir donc avec des recommandations et une feuille de route à appliquer sur le terrain en matière de prise en charge des personnes âgées. Une activité parmi un programme de dix neuf activités, explique Khadidja Ladjel, directrice générale de la famille, de la condition de la femme et de la cohésion sociale, qui rentre dans le cadre d’appui avec l’Union européenne. Un dispositif d’action social, médical, d’aide à domicile et de suivi psychologique, entre autre, qui vise à maintenir les personnes âgées dans un milieu familial en préservant leur dignité, explique-t- on. Une première opération pilote a été lancée dans quatre wilayas et s’articule autour de l’établissement d’un état des lieux des personnes âgées vivant en milieu familial ou seules, le recensement des personnes âgées bénéficiaires de l’allocation forfaitaire de solidarité, l’identification des personnes âgées nécessitant un accompagnement social ou une aide à domicile, l’élaboration et la mise en œuvre d’un programme de prise en charge annuel. Actuellement, il existe 32 centres d’accueil répartis sur 31 wilayas et 232 cellules de solidarité de proximité. 7469 personnes âgées ont été recensées comme étant dans le besoin et qui seraient candidates à bénéficier de ce programme.
D’après les statistiques de l’Office national des statistiques, le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans est passé de 5,8 en 2014 à 7,8 à fin 2015. Cette tranche de la population représente 3,4 millions de la population globale.

Des entreprises Ansej pour la prise en charge des personnes âgées
Le ministère de la Solidarité a annoncé hier qu’une convention a été signée avec l’Ansej pour la création de petites et moyennes entreprises activant dans le domaine d’accompagnement des personnes âgées à domicile.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
22 queries in 0,617 seconds.