Moscou est intéressé par produits agricoles et les vins algériens (Alexander Novak)

jeudi 21 septembre 2017 à 12:21
Source de l'article : Maghrebemergent.com

Au Forum d’affaires algéro-russe, qui s’est ouvert hier, les deux parties ont convenu que les échanges ne devaient pas se limiter au volet commercial et tendre vers des partenariats économiques à moyens et à long termes.

 A l’ouverture, hier après-midi, du Forum d’affaires algéro-russe, qui a réuni une cinquantaine d’hommes d’affaires algériens et une vingtaine d’entreprises de Russie, le ministre russe de l’Energie, Alexander Novak, a annoncé que son pays était très intéressé par l’importation de fruits et légumes et de vins algériens. « Nous sommes prêts à acheter les fruits et légumes et vins algériens, ce qui contribuera à rehausser la coopération économique entre les deux pays » a-t-il assuré. Toutefois, son grand souhait est de « voir des entreprises mixtes pour mieux valoriser nos capacités et nous sommes là en tant qu’autorités pour éliminer tous les obstacles et créer un cadre règlementaire propice à ces partenariats entre nos opérateurs respectifs ».

Cette déclaration du ministre russe cadre avec celle de Ouahiba Behloul, responsable des Relations Internationales de la Chambre algérienne de commerce et d’Industrie, qui a abondé dans le même sens : « Nous voulons, à court et à moyen termes, profiter d’une conjoncture internationale favorable pour placer nos produits agricoles et agro-alimentaires sur le marché russe qui reste très demandeur et très porteur pour les produits algériens, mais les objectifs à long terme, restent de pouvoir créer, ici en Algérie et en Russie, des entreprises mixtes. »

En chiffres, Alexander Novak a fait savoir que le volume des échanges commerciaux entre Alger et Moscou est en hausse de 30% en ce premier semestre 2017, comparativement à la même période de l’année dernière. Il a également indiqué que son pays proposait son savoir-faire dans les domaines de la géologie, de l’agriculture, des transports et de la Santé à travers la mise en place « d’entreprises mixtes » et « la création de conditions propices à l’investissements ».

« Notre marché est très attractif. Il est grand temps aujourd’hui de trouver de meilleures solutions pour supprimer tout obstacle pouvant entraver les échanges bilatéraux. On peut mener un programme à moyen terme, sur deux ou trois années, pour pouvoir trouver les meilleurs mécanismes à même de permettre à la coopération bilatérale d’atteindre une vitesse de croisière », a déclaré le ministre russe soulignant que, avec une croissance économique de 2.5% et d’autres atouts, le la Russie est aujourd’hui un pays très attractif.

Pour donner une suite à ces échanges et à la volonté des deux pays de développer des partenariats économiques solides, Alexander Novak annoncé la venue du Premier ministre russe en Algérie le 12 octobre prochain. Il s’est notamment félicité des liens économiques bilatéraux dans le domaine de l’énergie qui « continuent à se développer ».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
78 queries in 9,592 seconds.