Loi de finance 2018: Hausse du prix du carburant à hauteur de 3DA

lundi 10 juillet 2017 à 12:46
Source de l'article : Algerie360.com

Le texte de projet de loi de finance de l’année 2018 comporte certaines augmentations de taxes, impôts et droits de timbre, afin de pouvoir pallier au manque engendré par la baisse des recettes fiscales pétrolières.

Parmi ces augmentations, l’augmentation de la taxe sur les produits pétroliers (TPP), à savoir le gasoil, l’essence (super et normal) et le sans plomb. Des sources gouvernementales affirment que dans le cas où ces nouvelles taxes seront prises en compte, à partir du mois de Janvier de l’année 2018, l’augmentation ne dépassera pas les 3DA. Cette augmentation serait donc la troisième appliquée dans la catégorie des produits pétroliers, à compter celles de 2016 et 2017.

Rappelons que pour l’année 2017 l’augmentation de la taxe sur les produits pétroliers (TPP) était comme suit:

  • La TPP sur l’essence super: de 6 DA/l à 9 DA (soit une hausse de 50%),
  • La TPP sur le sans plomb: de 6 DA/l à 9 DA (soit une hausse de 50%),
  • La TPP sur l’essence normal :  de 5 DA/l à 8 DA (+60%)
  • La TPP sur le gasoil : de 1 DA/ à 2 DA (+50%).

L’augmentation de la TVA au-delà de 19% serait impossible

L’augmentation de la TVA, à 19% actuellement pour le taux normal et 9% pour le taux réduit, n’est pas envisageable pour la loi de finance de l’année 2018. Une légère augmentation pourrait avoir des conséquences dramatiques sur le pouvoir d’achat du citoyen algérien. De ce fait cette décision a été prise pour éviter le scénario de l’année passée.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
55 queries in 8,011 seconds.