L’expérience algérienne dans l’emploi de jeunes et la sécurité convoitée : Le P/APC d’Alger-Centre Abdelhakim Bettache élu vice-président d’Euromed Écrit par DJAMEL BOUKERMA

lundi 7 novembre 2016 à 22:42
Source de l'article : Reporters.dz

Le président de l’Assemblée populaire communale d’Alger-Centre Abdelhakim Bettache a été élu vice-président de l’Euromed et président de la Commission de l’emploi des jeunes. Il a été élu, également, membre de la Commission de sécurité du réseau des villes euro-méditerranéennes.

L’expérience algérienne en matière d’emploi des jeunes et la sécurité a été pris en exemple lors des travaux de l’Euromed, tenus la semaine dernière au Centre universitaire méditerranéen dans la ville de Nice (France), en présence de 50 villes et 20 pays des deux rives du bassin méditerranéen. M. Bettache, qui a intervenu lors de l’ouverture des travaux de la commission de l’emploi des jeunes, a fait un rétrospective sur l’expérience et les efforts de sa commune dans l’insertion des jeunes dans l’emploi et la politique de la création des micros, petite et moyenne entreprise. Au cours de son allocution, le P/APC d’Alger-Centre a rappelé que « l’insertion des jeunes actifs dans l’emploi entre dans les prérogatives du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika ».

Il a expliqué que l’Etat algérien a mis en place plusieurs dispositifs de création d’emplois à l’échelle nationale. « L’Algérie, qui a mis un dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP), a enclenché une nouvelle dynamique d’emploi des jeunes. Les jeunes demandeurs peuvent décrocher des emplois dans des entreprises publiques et privées leur permettant une prise une charge financière totale de l’Etat. Ce programme de créations d’emploi via le dispositif DAIP a atteint 80 % des objectifs tracés dépassant le million de postes d’emploi créés dans le secteur économique à fin juin 2016.

Un autre million l’a été par les autres diapositifs de l’insertion des jeunes, à l’exemple de l’Ansej, l’Angem et autres», a fait savoir le P/APC d’Alger-Centre.
La situation sécuritaire et la stabilité du pays ont également été les points forts abordés par ce dernier. Il a rappelé que « l’Algérie a rétabli, seule, la stabilité du pays durant les années de terreur et de sang, et ce, grâce à son armée et la sensibilisation de son peuple ». Sur ce point, M. Bettache a évoqué « le phénomène du terrorisme mondial qui se nourrit des misères et le chômage des jeunes ».

Il a appelé, à cet effet, les pays des deux rives de la Méditerranée « à prendre au sérieux la question de l’emploi des jeunes et la problématique du chômage ». Abordant la situation économique de l’Algérie, M. Bettache a rappelé qu’« avec la baisse des prix du pétrole, une réflexion s’impose pour trouver d’autres moyens et ressources pour financer l’emploi des jeunes autrement, c’est-à-dire sans compter sur la rente pétrolière. On compte diversifier l’économie ».
Il a souligné que « les communes disposent de ressources financières diverses selon les spécificités rationnelles de chacune, activités économiques, patrimoines culturels et tourisme ». A la fin des travaux des rencontres Euromed, Mme Hadda Touati, consule d’Algérie à Nice, a félicité la délégation algérienne pour le travail et le projet présentés sur l’expérience algérienne dans l’emploi. Les rencontres des acteurs du réseau des villes Euromed se sont penchées sur plusieurs thématiques liées à l’aménagement des villes de la Méditerranée, au développement durable et à la gestion de l’eau potable ainsi que la question du réchauffement climatique. Le réseau des villes Euromed est fondé sur une stratégie de développement des échanges d’expériences et des projets de coopération économique et la coopération de toutes les villes euro-méditerranéennes.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
23 queries in 0,424 seconds.