Le ministre de l’Industrie et des mines appelle Ericsson à contribuer au développement des TIC en Algérie

mercredi 26 octobre 2016 à 11:42
Source de l'article : Maghrebemergent.com

Le ministre de l’Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb a invité mardi à Stockholm la société suédoise Ericsson à contribuer au développement des filières industrielles liées à l’innovation et les technologies, dans le cadre de la démarche algérienne de diversification de l’économie.
« Ericsson est un partenaire important. Il apporte des solutions concrètes à la volonté de l’Algérie de diversifier son économie pour sortir de la dépendance des hydrocarbures, ce qui va nous permettre de chercher les croissances futures », a affirmé M. Bouchouareb lors d’une visite au site de cette compagnie suédoise spécialisée dans les technologies de l’information et de la communication (TIC).
Pour le ministre, les solutions proposées par les entreprises suédoises devraient permettre à l’Algérie « d’aller plus vite dans la coproduction aussi bien dans la mécanique que dans les nouvelles technologies ». « Ericsson est au coeur de ces problématiques », a-t-il dit.
M. Bouchouareb qui a reçu des explications sur l’expertise d’Ericsson en matière de nouvelles technologies et leurs applications au service de l’industrie automobile, de l’énergie, des transports et des services publics, a invité les représentants de cette compagnie à renforcer leurs actions d’information sur les bienfaits de la numérisation de l’économie (e-économie) en collaboration avec les chercheurs algériens.
Il a également mis l’accent sur la nécessité d’établir des partenariats entre Ericsson et les entreprises publiques algériennes dans le domaine de recherche-développement.
Le ministre a, à cet effet, préconisé de miser dans une première étape sur l’industrie mécanique et les TIC avant d’élargir ces partenariats ensuite vers d’autres créneaux.
En outre, Ericsson, partenaire à 35% de la Société industrielle des télécommunications (SITEL), vient de présenter au gouvernement algérien un programme de développement de cette entreprise visant à la transformer en une société dédiée exclusivement aux services TIC et à l’innovation.
« L’idée est d’en faire un opérateur qui travaille pour tout l’environnement industriel et économique algérien en développant des solutions », a indiqué à l’APS le directeur général d’Ericsson Algérie, Yacine Zerrouki.
« Il s’agit de faire de SITEL le pivot central de développement des groupes industriels publics en matière de solutions et services liés à l’innovation et aux nouvelles technologies », a-t-il précisé.
Selon M. Zerrouki, ce programme soumis à l’approbation des pouvoirs publics prévoit de nouveaux investissements en matière de recrutement et de formation.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
21 queries in 0,482 seconds.