Le FCE supporte un projet de 2 GW de fermes solaires photovoltaïques

jeudi 10 novembre 2016 à 12:11
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Il représente un investissement total de 2,5 milliards de dollars

Pour amorcer le développement du secteur des énergies renouvelables en Algérie et contribuer à faire de ce secteur innovant un puissant moteur de croissance de l’économie algérienne, le Forum des chefs d’entreprise (FCE) a annoncé, dans un communiqué, son intention de supporter un vaste programme de développement de 2 GW de fermes solaires photovoltaïques.
“Ces projets qui seront exécutés pour l’essentiel par le secteur privé seront déployés sur une période de 5 ans et représenteront un investissement total de plus de 2,5 milliards de dollars”, précise le FCE. Divers industries et industriels du secteur privé participeront à ce vaste programme qui prendra la forme de consortiums faisant participer de manière équilibrée des partenaires algériens et internationaux. Parmi les principales retombées attendues de ce plan industriel ambitieux, le FCE anticipe une création d’emplois de plus de 80 000 emplois qualifiés à travers l’ensemble du territoire national et un transfert de technologies et de savoir-faire.
Le programme national de développement des énergies renouvelables, adopté en 2015, a fixé, à l’horizon 2030, une puissance totale de 22 000 mégawatts (MW) dédiés à la seule consommation locale.

Il prévoit de mettre en œuvre un large éventail de filières technologiques où le photovoltaïque (PV) et l’éolien se taillent la part du lion avec respectivement 13 575 MW et 5 010 MW, le reste étant réparti entre le thermo-solaire (CSP), la biomasse, la cogénération et la géothermie. Le FCE plaide pour une transition énergétique couplée à la diversification économique qui doit favoriser l’émergence de nouvelles filières industrielles et ainsi offrir à l’économie un levier de croissance et de création d’emplois. Dans cette optique, il est indispensable de créer les conditions pour que cette transition se fasse à travers la naissance de capacités nationales d’innovation, de production, de maintenance, et de services, créatrices d’emplois nouveaux et durables.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
18 queries in 0,442 seconds.