L’aquaculture seule solution susceptible de couvrir le déficit en production piscicole en Algérie

samedi 20 mai 2017 à 19:13
Source de l'article : Www.aps.dz

BOUMERDES – Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdesselam Chelghoum, a affirmé samedi à Boumerdes que l’aquaculture était la seule solution susceptible de couvrir le déficit accusé, à l’échelle nationale, en matière de production de poisson, estimée à 100.000 tonnes/an.

« La production piscicole accuse un certain manque en Algérie dû à des facteurs naturels », a observé le ministre dans une déclaration à la presse en marge de l’ouverture de la 5eme édition « des Ports et barrages bleus » au port de Cap Djinet.

« La seule solution susceptible de couvrir ce déficit réside dans le développement de l’aquaculture », a-t-il souligné, relevant que « son département ministériel encourage l’investissement dans la filière aquacole, qui est le théâtre d’un développement notable notamment au niveau des villes du littoral du pays, mais aussi dans certaines régions de l’intérieur et du Sud, à l’instar de Bechar, Ouargla, et Oued Souf ».

Pour le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, la manifestation, organisée cette année sous le thème « Ports et barrages bleus, des espace partagés pour une économie diversifiée », est une opportunité ouverte aux citoyens et investisseurs afin de s’informer de plus prés sur le secteur de la pêche, à travers les diverses expositions programmées à cet effet, mettant en exergue différents équipements exploités dans le domaine, en plus de variétés de poissons péchés sur le littoral algérien.

M. Chelghoum a entamé sa visite, dans la wilaya, par l’ouverture du 2eme salon régional de la pêche et de l’aquaculture, qui sera abrité durant trois jours par le port de Cap Djinet. Le haut responsable a par la suite assister à des exercices de simulation de sauvetage d’un bateau de pêche exécutés par des gardes côtes et des éléments de la Protection civile.

Le ministre a, aussi, donné le coup d’envoi d’un concours national de ramendage de filets de pêche, avant de procéder à la distribution de 14 autorisations pour la pêche au thon, outre la signature d’une convention entre la Chambre de pêche et d’aquaculture de la wilaya et une mutuelle d’assurance pour les professionnels du secteur.

Il a clos sa visite par une séance de dégustation de nombreux mets de poissons exposés au port de Cap Djinet, au titre d’un concours culinaire, dont il a distribué les prix aux premiers lauréats.

–Toutes les dispositions pour un approvisionnement permanent des marchés durant le Ramadhan —

Interrogé par l’APS sur les mesures prises pour assurer la disponibilité des produits agricoles durant le mois sacré, le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche a affirmé que toutes les dispositions étaient prises pour garantir un approvisionnement permanent des marchés durant le Ramadhan.

« Tout a été mis en place afin d’assurer l’approvisionnement des marchés en produits agricoles et transformés, de façon à couvrir les besoins des citoyens, durant le mois sacré », a affirmé M. Chelghoum, soulignant que « ces mesures ont été prises lors de la dernière réunion du Gouvernement, en application des instructions du Président Abdelaziz Bouteflika ».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
89 queries in 8,656 seconds.