La sous-facturation et la devise

mercredi 16 novembre 2016 à 15:21
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Au square Port-Saïd, véritable bourse de la devise, la crise financière n’est pas encore au rendez-vous. En effet, depuis quelques jours, l’euro s’échange à 180,4 DA.

Pour les spécialistes, cela ne s’explique pas par l’approche des vacances de fin d’année ou par les voyages de particuliers à l’étranger mais par la sollicitation des opérateurs économiques qui pratiquent la sous-facturation.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
11 queries in 0,422 seconds.