La participation des femmes dans le marché de travail est trop réduite

mardi 11 octobre 2016 à 14:06
Source de l'article : Www.aps.dz

BATNA – La ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition Féminine, Mounia Meslem Si Amer a considéré lundi à Batna que le taux de participation des femmes dans le marché de travail ‘‘estimé à 19 % est trop réduit’’.

L’amélioration de ce taux ne peut se faire que par la valorisation du programme ciblant la femme rurale et la promotion de l’entrepreneuriat des femmes, a indiqué la ministre qui a ajouté que le gouvernement a tracé un plan de travail national associant de multiples partenaires, les divers secteurs et la société civile en vue d’encourager les femmes chefs d’entreprises et les initiatives entrepreneuriales féminines.

Présidant à N’gaous l’ouverture du 5ème séminaire de promotion et d’insertion de la femme rurale organisé par l’association El Moustakbal, Mme Mounia a indiqué que la femme sera un partenaire puissant dans la dynamique nouvelle de l’économie nationale au côté des associations assurant un travail de proximité.

Dans sa réponse aux participantes à l’exposition organisée au centre culturel de N’gaous, en marge du séminaire, la ministre a indiqué qu’un rapport exhaustif sur l’accompagnement des associations actives et la résolution des difficultés qu’elles rencontrent sur le terrain est en cours d’élaboration.

Elle a également rappelé l’insistance du président de la République, lors du dernier conseil des ministres, sur l’impérative édification d’une économie solide et diversifiée avec le maintien et l’enrichissement du programme social.

La ministre a, ensuite, visité le centre psychopédagogique pour enfants déficients mentaux de la ville de Merouana où elle a préconisé fortement l’utilisation du matériel pédagogique spécial notamment les tables satisfaisant aux critères internationales tenant compte des spécificités de cette catégorie sociale.

Dans les autres centres spécialisés de Batna, la ministre a appelé à l’ouverture de classes spéciales pour enfants autistes en attendant la généralisation des centres voués spécialement à cette catégorie d’enfants.

La visite qui a donné lieu à la distribution de crédits aux femmes rurales par l’Agence nationale de gestion du microcrédit (ANGEM) et trois bus de ramassage scolaire devait également être clôturée par une séance de travail au siège de la wilaya en présence du wali de Batna et des cadres locaux du secteur.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,409 seconds.