Innovation économique: 23 projets bientôt concrétisés

jeudi 27 octobre 2016 à 8:55
Source de l'article : Letempsdz.com

Le Forum national de l’innovation et des perspectives économiques (Fnipe) a reçu, depuis sa création en janvier 2016, pas moins de 47 projets, a indiqué hier à Skikda son président-directeur général Hicham Saïdi.

En marge d’une journée d’étude sur l’industrie pétrochimique, Saïdi a indiqué que 23 de ces projets seront prochainement concrétisés dans le cadre de la contribution du Fnipe à la dynamisation du développement économique par le soutien aux innovateurs.
Le Fnipe œuvre à l’encouragement de l’entrepreneuriat et des initiatives innovatrices en coordination avec les deux ministères de l’Industrie et de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a encore indiqué son PDG qui a mis l’accent sur la mission du Fnipe d’accompagner les entreprises, au titre du programme public de leur mise à niveau afin d’en améliorer les performances et développer les secteurs économiques non pétroliers.
De son côté, le directeur de l’industrie et des mines de Skikda, Fayçal Hebba, a invité les industriels à contribuer d’une manière efficace, organisée et durable à l’acquisition des technologies par, notamment, l’adoption de stratégies qui garantissent «la pérennité» de leurs produits.
Il a également noté que cette rencontre intervient après celles de Sidi Bel Abbès et d’Annaba dans le cadre de la préparation du 2e Forum national de l’innovation et des perspectives économiques prévu le 24 novembre à Alger, sous slogan «De l’économie rentière à l’économie du savoir».
Le Pr Nadia Chettab, de l’université d’Annaba, a estimé que l’Algérie est en retard dans le domaine de la pétrochimie et doit, selon elle, pour se rattraper, «ouvrir la voie à l’innovation qui représente la locomotive du secteur».
En marge de la rencontre, le Fnipe a annoncé son «adoption» du projet d’Imad Eddine Madani de l’université Ziane Achour de Djelfa qui a mis au point un logiciel capable de calculer avec précision les concentrations chimiques dans divers produits. Madani ambitionne de breveter son logiciel qui, selon lui, est «unique en son genre».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
26 queries in 1,958 seconds.