Global Motors Industrie lance le Hyundai H350: Premier fourgon de la marque assemblé en Algérie.

vendredi 14 octobre 2016 à 18:28
Source de l'article : Auto-utilitaire.com

Après moins de six mois de l’entrée en activité de l’usine de Hyundai en Algérie basée dans la wilaya de Batna et la sortie de la chaîne de montage des premiers camions à savoir les HD35, HD65, HD72 et HD120, et en adéquation au plan de charge établi au début de l’activité, GMI annonce aujourd’hui la naissance du premier fourgon de la marque assemblé en local, le H350 en l’occurrence, il sera d’ailleurs décliné en trois versions (Tollé, minibus et en châssis nu).

Présenté en grande pompe aujourd’hui dans un événement organisé au niveau de l’hôtel Hilton en présence des cadres de Global Motors Industrie, du Vice-président de Hyundai Motors Company (HMC) ainsi que de l’ambassadeur de la Corée du Sud en Algérie, le fourgon H350 a été conçu selon les exigences et normes du constructeur, un modèle qui obéit à six règles clés, à savoir: l’efficacité, la qualité, la polyvalence, la sécurité, la fiabilité et les performances.

Le Hyundai H350 made in bladi sera commercialisé en Algérie sous différentes déclinaisons (Tollé, minibus et châssis nu) avec des finitions richement équipées et une garantie de 5 ans (kilométrage illimité). Les futurs clients professionnels trouveront en ce véhicule l’accompagnateur idéal.

Les responsables de GMI ont indiqué que les performances développées par le H350 sont justement un point essentiel recherché par ses concepteurs. Il sera commercialisé en Algérie avec un moteur de 2.5 litres Common rail suralimenté, développe une puissance de 150 ch avec une capacité de charge utile de 1,5 Tonnes  et de 15 places en version Minibus.

GMI qui a atteint une capacité d’assemblage de 20 véhicules par jour annonce la sortie de l’unique chaîne de montage de l’usine de Batna de pas moins de 500 véhicules depuis le mois de mai dernier à ce jour et ambitionne d’atteindre les 6000 unités assemblées en Algérie d’ici la fin de l’année 2016. Avec seulement 15 collaborateurs au début de l’aventure, Global Motors Industrie compte aujourd’hui un effectif de 200 personnes et espère atteindre un total de 400 à la fin 2016.

Au-delà de sa volonté de présence sur le marché automobile, GMI souhaite contribuer au développement de l’économie nationale. Le communiqué de GMI indique que l’entreprise s’est engagée progressivement  à développer son taux d’intégration à partir de 2017, souhaitant atteindre un taux de 40% d’ici l’année 2020, avec des prévisions sur l’export pour le deuxième semestre 2017.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
26 queries in 0,424 seconds.