Fonds d’investissement de wilaya (Finalep): Les capitaux d’investissement pour booster les PME à Tipasa

mardi 18 octobre 2016 à 16:08
Source de l'article : Horizons-dz.com

La Finalep (la financière algéro-européenne de participation) a organisé, hier, à Tipasa, une journée d’information sur les fonds d’investissement de wilaya.

Des fonds chargés de participer au capital des PME (petites et moyennes entreprises). Selon Hosnio Benabès, directeur général de la Finalep, la rencontre d’hier, qui a vu la participation de nombreux opérateurs, des organismes activant dans la sphère socio-économique ainsi que les autorités locales, se veut d’abord un espace de communication aux fins de mieux faire connaître les missions et les objectifs des fonds de wilaya d’investissement qui existent actuellement à travers dix wilayas, dont Tipasa. « Le fonds d’investissement de wilaya vise d’une manière globale à générer une valeur-ajoutée que ce soit dans le cadre de la création de richesse, d’emploi ou l’effort sous-tendant l’élargissement de l’assiette fiscale en contribuant au développement et au lancement de PME », explique-t-il. Chaque fonds d’investissement de wilaya est doté de un milliard de dinars. « Pour les prises de participation dans les entreprises, la Finalep intervient à travers quatre formes de capital d’investissement, à savoir le capital risque, c’est-à-dire en phase de création de la PME, le capital développement, le capital transmission ainsi que le rachat de participations détenues par un autre capital investisseur », série-t-il.

La loi 06-11 du 26 juin 2006 relative à la société de capital d’investissement et ses textes d’application qui régissent la gestion des fonds d’investissement de la Finalep signifient clairement le mode d’intervention et les critères de sélection des projets d’investissement. « Le niveau maximum d’intervention de la Finalep par entreprise est de 49% et ne doit en aucun cas dépasser les 10% du montant du fonds, c’est-à-dire 100 millions de dinars, alors que le montant minimum est de 5 millions de dinars », souligne-t-il.
A Tipasa et depuis la mise en œuvre du fonds d’investissement de wilaya, 10 accords ont été octroyés aux PME locales, dont trois ont été concrétisés et sont en phase d’exploitation. « Le délai de traitement des demandes désirant entamer un partenariat avec nous est d’un mois », assure le même responsable.

Présent également à la rencontre, Moussa Ghelai, wali de Tipasa, a souligné que le développement des PME est une option importante dans le cadre de la stratégie nationale et locale visant à booster les investissements porteurs.
« Les autorités de la wilaya sont déterminées à accompagner la dynamique sous-tendant le développement local à travers notamment la promotion des investissements. Notre mission est de créer un environnement idoine pour l’émergence d’un tissu économique local en phase avec les potentialités de la wilaya et les exigences du marché. De ce fait, nous poursuivrons l’effort visant à juguler définitivement les éventuels actes de bureaucratie et les lourdeurs administratives qui peuvent s’ériger en contrainte face à l’investissement », indique-t-il.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
18 queries in 0,430 seconds.