Coopération: L’ambassadeur d’Afrique du Sud hôte de Annaba

jeudi 10 novembre 2016 à 15:32
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Dlomo Denis, ambassadeur de la République sud-africaine à Alger, a effectué une visite de travail d’une journée à Annaba. Aussitôt arrivé au siège de la Chambre de commerce et d’industrie Seybouse où il a été reçu par les membres du bureau exécutif de cette institution du ministère du Commerce, il a présidé une réunion de travail.

Y ont assisté outre Salim Branki, le directeur de l’Agence nationale de développement des investissements (Andi), le représentant du Forum des chefs d’entreprises, FCE et de nombreux opérateurs économiques et hommes d’affaires.

C’est ainsi que le diplomate sud-africain s’est longuement attardé sur des questions liées au développement des échanges entre les deux pays. Sur sa lancée, le chef de la mission diplomatique sud-africaine à Alger a souhaité que dans la coopération, son ambassade puisse contribuer concrètement à divers projets économiques de part et d’autre.

Dans sa déclaration, l’ambassadeur s’est longuement attardé sur les différents aspects des échanges. Notamment en ce qui concerne l’agriculture, la pêche et la recherche scientifique. Prenant pour exemple le jumelage entre les villes de Annaba en Algérie et de Nelson-Mandela Bay dans la République sud-africaine, le diplomate a estimé qu’il est temps de passer à la concrétisation des accords d’échanges sur lesquels les opérateurs économiques des deux pays s’étaient mis d’accord en 2011. «Le jumelage entre nos deux villes Annaba-Nelson Mandela Bay n’a pas été matérialisé dans le actes. La cause en est l’instabilité du maire de Nelson-Mandela qui, en quatre années, a changé quatre fois. Ce qui n’est pas le cas actuellement. La stabilité est de retour. Nous pouvons donc relancer le protocole d’accord signé à l’époque par les responsables des deux villes».

Dans l’auditoire, les opérateurs algériens montraient une certaine fébrilité. Ils voulaient dépasser le cap de simple discussion d’étude de perspectives de développement. C’est d’ailleurs ce que plusieurs d’eux ont estimé indispensable pour arriver à matérialiser les accords de partenariat et projets d’échanges commerciaux gagnant-gagnant signés en 2011 et en 2015.

Ce qui a imposé au diplomate sud-africain de parler de compétences et de savoir-faire nécessaires pour matérialiser efficacement ces accords. Particulièrement dans le domaine de la production des industries chimique et pharmaceutique, manufacturière, agro-alimentaire. Dlomo Denis a estimé que le dossier de l’heure reste la recherche scientifique. «Il est nécessaire d’accentuer nos efforts sur ce dernier aspect», dira-t-il. Au terme de son intervention qui aurait duré plus d’une heure, les opérateurs économiques présents ont exposé, tour à tour, les difficultés de la matérialisation depuis des années des accords d’échanges commerciaux et de leurs attentes.

Des interventions, il ressort qu’à partir du moment où le contact est établi, il faut qu’il y est un travail en commun pour arriver à un accord pour la mise en route d’importants projets. Avant de clôturer son intervention, le diplomate sud-africain a estimé nécessaire la prise en compte de nombreuses étapes pour aboutir au succès.

A une question sur les possibilités de voir la République sud-africaine apporter son aide à l’enrichissement de la population animale des parcs animaliers algériens, Dlomo Denis a révélé avoir reçu récemment une correspondance d’une institution algérienne en ce sens. «Importer des animaux nécessite un grand nombre de précautions. Nous allons étudier cette correspondance pour lui donner les suites qui conviennent».

Le diplomate n’a pas manqué de faire référence à la conférence économique africaine d’Alger au début du mois de décembre prochain. «Une troupe folklorique et un opéra sont prévus pour animer l’ouverture de cet important rendez-vous économique pour l’Afrique. Comme il y aura en février prochain une manifestation culturelle sud-africaine de dix jours en Algérie», a-t-il affirmé.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
17 queries in 0,410 seconds.