Coopération algéro-américaine: Le développement de la franchise en débat à la CCIO

jeudi 21 septembre 2017 à 12:30
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

Des réflexions sont à présent engagées pour mettre en place un texte réglementaire ou une loi afin d’encadrer le commerce de la franchise en Algérie, a annoncé, hier, M. Ait Abderrahmane, directeur général au ministère du Commerce lors de la journée d’information organisée par la chambre de commerce et d’industrie de l’Oranie -CCIO- en collaboration avec le ministère du Commerce des USA sur la franchise au siège de la CCIO.

«Cette forme de commerce moderne existe en Algérie mais n’est pas encadrée», a-t-il indiqué, ce qui explique la nécessité d’instaurer un texte réglementaire ou une loi. Une disposition qui se fera en concertation avec les services du ministère de l’Industrie, les associations professionnelles, les producteurs et les prestataires de services. Cet outil de développement de l’économie nationale va contribuer à la création d’emploi et à lutter contre la contrefaçon. Le responsable compte également inviter et convaincre les investisseurs nationaux à l’exemple de Hamoud Boualem, Rouïba, Vitajus, entre autres, à adhérer au projet de la franchise à l‘export à travers le développement de réseaux de distribution au niveau national pour passer par la suite à l’autre phase qui est la franchise à l’export.

Ceci permettra des rentrées en devises pour booster l’économie algérienne et se hisser au rang du progrès et de la compétitivité. Tout en expliquant l’impact de la franchise dans la promotion de l’investissement et son importance dans le transfert du savoir-faire à travers l’apprentissage de techniques de vente et la modernisation du commerce intérieur, le conseiller commercial à l’ambassade des Etats-Unis, M. Jugurtha, a souligné que beaucoup de créneaux sont à développer et beaucoup d’actions sont à faire en Algérie.

Prenant la parole, Mme Mariane du ministère du Commerce des Etats-Unis a précisé qu’en plus d’être un outil important de développement de l’économie, la franchise constitue un outil de formation pour les jeunes.

Par ailleurs, cette journée se veut, selon le président de la CCIO, une occasion pour définir la franchise, le contrat et les différents types de franchise, ses avantages et ses perspectives en Algérie. Il s’agit d’une alternative rassurante pour la création d’entreprise a-t-il ajouté. D’autres communications relatives à la franchise et aux contrats de franchise ont été animées par des experts et des cadres du ministère du Commerce.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
48 queries in 5,337 seconds.