Bilan de la centrale des impayés: 48 000 personnes interdites de chéquiers depuis 5 ans

jeudi 3 novembre 2016 à 14:00
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Durant les 5 dernières années, l’interdiction étant fixée à 5 ans, la Banque d’Algérie a enregistré, estime M. Boussaba, 48 000 personnes interdites d’émettre des chèques. Entre le mois de mai et juin 2016, il a été centralisé quelque 800 interdictions. Ce qui a fait dire à ce directeur qu’une amélioration commence à se faire sentir. “Désormais, les banques et les établissements financiers sont non seulement très regardants mais aussi intransigeants en ce qui concerne les déclarations”, souligne-t-il. Maintenant les entreprises clientes sont au courant du système qui régit le chèque.

Par ailleurs, dans le cadre de la modernisation de la Centrale des impayés, le législateur algérien évoque la possibilité de communiquer l’information au bénéficiaire du chèque avant même d’accepter ce dernier, afin de s’assurer que le compte concerné contient une provision suffisante. En 2012, à la Centrale des impayés, on a recensé 43 262 incidents de paiement sur chèques (absence ou insuffisance de provision). On a centralisé  également  12 787 personnes physiques et morales interdites d’émission de chèques.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
11 queries in 0,422 seconds.