Algérie:La société Sorfert préserve sa place de deuxième pourvoyeur de devises après Sonatrach (Pdg)

lundi 28 novembre 2016 à 11:30
Source de l'article : Maghrebemergent.com

La société d’ammoniac et d’urée, basée dans la zone industrielle pétrochimique d’Arzew à l’est d’Oran, préserve toujours sa place de deuxième pourvoyeur de devises en Algérie, après le groupe Sonatrach, a affirmé dimanche son Président directeur général.
« Nous gardons toujours notre place comme 2ème pourvoyeur de devises étrangères en Algérie après le groupe Sonatrach, avec une recette de 480 millions de dollars prévue pour l’année en cours », a souligné Muhammed Asif lors d’une rencontre avec la presse.
La recette de cette année connait une baisse par apport à 2015. Sorfert a réalisé un chiffre dépassant 500 millions de dollars, malgré la hausse du volume de ses exportations en ammoniac et urée en 2016, selon le même responsable, qui a expliqué que cette régression est due à la baisse des prix de ces produits sur le marché mondial, affectés par l’instabilité que connait les marchés pétroliers et gaziers.
« Pour faire face à cette baisse des prix des deux matières que nous produisons, estimée à environ 50 %, nous avons augmenté le volume de nos exportations afin de compenser la valeur perdue et permettre à notre complexe de passer à l’exploitation de plus de 90% de ses capacités », a fait savoir le premier responsable de cette société lancée dans la production en 2013 dans le cadre du partenariat algéro-égyptien (Sonatrach-Orascom).

« Pour l’année 2017, nous allons passer à l’exploitation de l’entière capacité du complexe (100%), de deux (02) unités d’ammoniac avec une capacité de 2.200 tonnes métriques par jour et une unité d’urée en granulés de 3.540 tonnes métriques par jour », a ajouté M. Asif.
Diverses opérations, permettant d’accroitre le niveau de la production en termes de quantité et de qualité, sont programmées dans le cadre des prévisions d’investissement pour les années prochaines, telles que la modernisation des moyens de chargement vers le port d’Arzew, la certification internationale du dispositif de prévention:Hygiène, sécurité, santé et environnement (HSE) et la création de l’emploi, selon l’exposé présenté, à l’occasion, par les cadres de cette société créée le 30 juin 2007.
Sorfert vise également la contribution du développement du secteur de l’agriculture, à travers l’approvisionnement du marché local en urée utilisée comme fertilisant.
Actuellement, elle assure la fourniture de cette matière première à hauteur de 30% à l’échelle nationale.
L’urée peut également contribuer au lancement d’une importante industrie de transformation, selon les explications des cadres de cette entreprise, notant que l’urée est utilisée pour la fabrication des cosmétiques et divers d’autres produits.

Le complexe de Sorfert, lancé sur la base d’un investissement de plus de 1,6 milliard d’euros, occupe une superficie de plus de 37 hectares et dispose de 668 employés nationaux et 74 expatriés.

APS

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
15 queries in 0,434 seconds.