Algérie: « L’entreprise doit faire de la culture de l’innovation un réflexe favorisant son émergence ».

vendredi 25 novembre 2016 à 18:46
Source de l'article : Maghrebemergent.com

L’innovation industrielle et technologique est un facteur-clé de promotion de la compétitivité des entreprises et de leur pérennisation, d’où la nécessité d’en faire une culture notamment dans les PME, a indiqué jeudi à Alger un représentant du ministère de l’Industrie et des Mines.

« Notre objectif consiste à ramener l’entreprise algérienne à faire de la culture de l’innovation un réflexe traduit dans son fonctionnement de tous les jours, et d’asseoir les conditions favorisant son émergence » a souligné le directeur général de la compétitivité industrielle auprès de ce ministère, Abdelaziz Guend, lors du Forum national de l’innovation et des perspectives économiques, organisée par la fondation éponyme (FNIPEC).

Le responsable a, toutefois, observé qu’encourager les inventions, quelles que soient leur originalité et leur pertinence, ne suffit pas pour en faire des innovations. En effet, a-t-il expliqué, les inventions doivent être valorisées par les entreprises et doivent être utiles économiquement et répondre aux besoins des usagers pour qu’elles puissent accéder au statut d’innovations.

Par ailleurs, il a relevé que les initiatives des PME innovantes étaient non seulement encouragées par les pouvoirs publics à travers plusieurs dispositifs, mais bénéficient également de l’appui financier octroyé à travers le Fonds de promotion de la compétitivité industrielle.

Il a rappelé, dans ce sens, que pour encourager les entreprises-les PME en particulier- à prendre conscience de l’importance de l’innovation, beaucoup d’initiatives ont été prises telles que la création de cyber parcs, l’adoption de la stratégie numérique e-Algérie, la création de nouveaux centres de formation, de nouvelles universités, de nouvelles grandes écoles, de nouveaux centres de recherche et également l’institution de deux prix: le Prix de l’Invention et le Prix National de l’Innovation pour les PME.

Pour sa part, le directeur général de l’Agence nationale de développement des PME (Andpme), Rachid Moussaoui, a rappelé que l’initiative de création de pôles industriels spécialisés, prévus dans plusieurs wilayas à travers tout le territoire national, « permettra de réunir les efforts des PME et de développer leurs capacités en matière d’innovation ». Il a relevé que le pôle mécanique créé à l’ouest du pays devrait être la « locomotive » de l’émergence de plusieurs autres pôles regroupant les PME dans les différents domaines et activités économiques et industrielles.

Dans ce sillage, le président du Fnipec, Hichem Saïdi, a fait part de la tenue récente de plusieurs journées d’études ayant pour but « la contribution à la mise en place de la stratégie de développement de futurs territoires qui s’appuient sur les industries créatives, permettant la création d’un écosystème pour stimuler l’innovation et la créativité ».

Selon lui, ces journées d’études ont été tenues respectivement à Oran qui abrite le territoire créatif en mécanique automobile, à Sidi Bel Abbes comme futur territoire créatif en électronique, à Annaba comme futur territoire créatif en mines et métallurgie, ainsi qu’à Skikda abritant le territoire créatif en pétrochimie. Il a également révélé que sa fondation compte créer en 2017 un prix de l’innovation au profit des entreprises innovatrices intitulé « Prix Mustapha Ben Boulaid de l’innovation », et également l’organisation d’assises nationales sur l’innovation avec l’objectif de mettre en place un Conseil national de l’innovation pour encourager et développer l’esprit de l’invention dans l’entreprise algérienne.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
21 queries in 0,438 seconds.