Algérie: Baisse du trafic des marchandises au Port d’Alger sur les 9 premiers mois de 2016

mercredi 2 novembre 2016 à 10:01
Source de l'article : Maghrebemergent.com

Le port d’Alger a connu une baisse du trafic global des marchandises sur les neuf premiers mois de 2016, contrairement au trafic des voyageurs qui a enregistré une nette hausse, apprend-on auprès de l’Entreprise portuaire d’Alger (Epal).

Le trafic des marchandises au port de la capitale a ainsi baissé de 4,54% entre ces deux périodes de comparaison avec un recul de 4,5% pour les opérations de débarquement et de 4,8% pour l’embarquement.

Concernant le trafic des hydrocarbures, il a été estimé à 4,1 millions de tonnes fin septembre 2016, soit une baisse de l’ordre de 4%, tandis que le trafic hors hydrocarbures s’est réduit de 5%.

Pour ce qui est du trafic des conteneurs, il a enregistré une baisse de 0,8% à la fois pour les importations (-12%) et pour les exportations (-5%).

Il a été relevé, cependant, une hausse de 19% pour le trafic des conteneurs pleins à l’embarquement, et ce, grâce à la promotion et à l’encouragement des exportations initiées par les pouvoirs publics et aux mesures de facilitation appliquées par l’Epal au bénéfice des opérateurs, commente cette entreprise.

A l’inverse du trafic des marchandises, celui des passagers a connu une importante hausse de l’ordre de 26% à la fin septembre comparativement aux 9 mois de l’année écoulée.
Quant au rendement portuaire, il est constaté que la durée d’attente moyenne des navires en rade au port d’Alger est passée à 1,32 jour contre 2,64 jours, soit une réduction de 50% de la durée.
Cette amélioration a également été observée pour le séjour moyen des navires à quai qui est passé à 3,64 jours contre 4,16 jours, en baisse de 13%.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
15 queries in 0,393 seconds.