Aïn-Temouchent: Les points de vente de moutons soumis au contrôle vétérinaire

lundi 7 août 2017 à 11:38
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

Dans le but de faire front au phénomène de l’anarchie qui s’invite durant la période des activités commerciales propres à l’Aïd-el-adha, vingt-huit (28) points de vente de moutons sont désignés à travers les localités de la wilaya d’Aïn-Temouchent, a affirmé, ce dimanche, Moussaoui Saïd, vétérinaire inspecteur principal à la DSA d’Aïn-Temouchent. Le choix de ces points de vente s’est fait sur la base de critères bien précis, à savoir un lieu éloigné des zones d’habitation, la superficie, l’hygiène et le stationnement.

On aura appris aussi que l’ensemble des opérateurs a été avisé des précautions à prendre dans l’activité de commercialisation de ce genre de produit, des mesures prises pour que les maquignons puissent exercer leur activité commerciale dans de bonnes conditions. Une démarche censée prendre la voie d’une interdiction de la vente de moutons dans des communes qui ne disposent pas d’espaces adéquats, ainsi que leur déplacement (moutons) en grand nombre dans les rues ou leur exposition dans des locaux.

Les points de vente seront soumis au contrôle des vétérinaires publics et privés pour veiller à la santé des consommateurs en obligeant les éleveurs à présenter un certificat de santé du bétail. Les mêmes services assurent également que l’ensemble des vendeurs ont été sommés de présenter des garanties concernant la santé de leur cheptel avant sa commercialisation, sachant qu’un contrôle des têtes ovines est prévu inopinément par les vétérinaires avant la vente et après le sacrifice, dans le cadre de la protection du consommateur et la préservation de la santé publique.

Pour note, une opération de vaccination généralisée avait touché, début juillet, plusieurs dizaines de milliers de têtes, en plus de l’assainissement de plusieurs dizaines d’hectares d’espaces d’élevage de moutons à travers les exploitations agricoles de la wilaya d’Aïn-Temouchent, croit-on savoir aussi. Dans le même contexte, les responsables vont opter pour la permanence d’abattoirs et/ou sites d’abattage, probablement au nombre de 17, qui seront ouverts aux citoyens le jour du sacrifice. Enfin, trois équipes de vétérinaires seront mobilisées le même jour au niveau des daïras de l’inspection vétérinaire, des bureaux communaux d’hygiène, a ajouté notre source.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
69 queries in 7,150 seconds. http://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5