Spécial Présidentielles 2014

Toute l'actualité en direct
Lundi 11 mai à 23:14
13,1 milliards de dollars de recette pour Sonatrach

13,1 milliards de dollars de recette pour Sonatrach

Pas moins de 13,1 milliards de dollars est le montant des recettes pétrolières engrangées par l’Algérie durant les quatre premiers mois de l’année 2009. C’est ce qu’a indiqué hier le P-DG de Sonatrach, Mohamed Meziane sur les ondes de la radio nationale. «Les recettes pétrolières réalisées de janvier à avril 2009 ont atteint 13,1 milliards de dollars», a souligné M. Meziane à la radio nationale, précisant que le niveau actuel des prix de pétrole sur le marché international, soit entre 57 et 58 dollars le baril, permettrait à Sonatrach d’améliorer ses revenus, notamment les recettes gazières.

Mais pour le P-DG de Sonatrach «un prix de 70-80 dollars est adéquat pour Sonatrach afin de poursuivre son programme d’investissements».Celui-ci, dira M. Meziane, sera d’un montant de 63 milliards de dollars durant le programme quinquennal 2009-2013. Ces investissements concerneront tous les maillons de la chaîne gazière et pétrolière en Algérie et à l’étranger, a ajouté le dirigeant du premier groupe énergétique africain.

A l’horizon 2015, Sonatrach compte réaliser 30% de ses revenus à ses investissements à l’étranger où elle est présente dans 10 pays, notamment au Pérou, en Mauritanie, en Tunisie, en Libye et en Egypte, souligne le P-DG de Sonatrach, qui a qualifié ce programme «d’ambitieux». Ce programme vise également la production de 120 000 tonnes équivalent pétrole (TEP)/jour de ses projets énergétiques développés à l’étranger et d’optimiser ses réserves d’hydrocarbures à 600 millions de TEP, a-t-il précisé.M. Meziane n’a pas manqué de rappeler que les capacités de production de pétrole dont dispose l’Algérie actuellement ne sont que de 1,45 million de barils/jour (mbj) mais sa production effective n’est que de 1,2 mbj, en raison de l’application des décisions de réduction de la production décidées par l’Organisation des pays exportateurs de
pétrole (OPEP).

Les réserves prouvées de l’Algérie en gaz et en pétrole atteignent quant à elles quelque 40 milliards de barils «dont seulement une petite partie est exploitée par Sonatrach et ses associés», selon M. Meziane. Ces réserves sont appelées à augmenter «à la faveur de l’énorme programme d’investissement consenti par Sonatrach et ses associés dans l’exploration pétrolière», a-t-il avancé. Rien que pour l’année 2009, Sonatrach et ses associés vont investir un montant de 1,5 milliard de dollars dans l’exploration contre seulement 300 à 400 millions durant les années précédentes, a-t-il affirmé. A noter que Sonatrach, qui veut se positionner comme un acteur mondial de l’industrie gazière et pétrolière, va augmenter ses exportations en gaz naturel et GNL à l’Europe et au reste du monde à 85 milliards de m3 par an à l’horizon 2012.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook