Quand France 5 fait découvrir l’Algérie aux Algériens

lundi 10 octobre 2016 à 9:57
Source de l'article : Lexpressiondz.com

«Ecris les choses néfastes qu’on t’a fait subir dans le sable, mais grave les bonnes choses dans le marbre.» Proverbe algérien

Une nouvelle fois c’est une télévision française qui fait découvrir leur pays aux Algériens. Après Thalassa sur France 3 et L’Algérie vue du ciel sur France 2, c’est la chaîne France 5, qui est spécialisée dans la culture et qui ne faisait pas trop partie des chaînes préférées des Algériens, qui a consacré son programme à l’Algérie.

Mais depuis une semaine, des appels et annonces pour regarder ce reportage sur l’Algérie a déconnecté les Algériens de leurs chaînes préférées: Ennahar, Echourouk, beIN Sports et MBC2 pour regarder durant une heure et demie un numéro spécial Algérie de l’émission découverte Echappées Belles, diffusée sur France 5. Ce numéro inédit a suscité beaucoup d’émotion chez les téléspectateurs algériens qui regardaient ce soir-là la télévision française. Pour rappel, l’animateur Raphaël de Casabianca s’était déplacé en juillet dernier à la découverte de l’Algérie, en parcourant le pays du centre à l’ouest. Sa balade commence à Alger la Blanche en compagnie de la gracieuse Malya Saâdi, chanteuse de chaâbi, fille du chanteur et de l’artiste Hsissen Saâdi, à la découverte de la Casbah et de ses ruines.

Le voyage toujours aussi beau s’est poursuivi avec comme guide un facteur pour les visites des ruines romaines de Tipasa, du mont Chenoua, en passant par la cité balnéaire de Mostaganem, puis à la rencontre du petit lecteur d’Oran, du raï et du wey wey et conclure avec le faste des mariages à Tlemcen.

Contrairement aux années de plomb où l’Algérie était filmée comme un cimetière où se rencontraient les morts et les futurs morts, l’Algérie est filmée désormais par les télévisions du service public français: France 2, France 3 et France 5, d’une manière très belle et surtout elles offrent une image gracieuse et positive de l’Algérie. On présente un pays développé avec des vestiges de plusieurs civilisations. Une jeunesse dorée et une mémoire majestueuse.

Depuis quelques trois ans l’Algérie est présentée sous un visage blanc sans terrorisme, sans le rouge du sang et surtout sans ces figures voilées de l’islamisme radical. Dans le reportage de France 5, on y voit beaucoup de femmes voilées, mais aucune allusion à cela, c’est devenu comme pour l’Iran, une tenue qui fait partie de la société algérienne. Le documentaire qui est une légère copie du reportage de Thalassa de France 3, est revenu sur les mêmes images d’Oran, des plongeurs, de la beauté de la mer et de la côte algérienne.

Mais la générosité des propos est plus forte chez Raphaël de Casabianca notamment le message final qui a énormément touché le peuple algérien. Pour la première fois, les Algériens regardent avec enthousiasme une télévision française sans arrière-pensée historique.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
26 queries in 0,469 seconds.