Paru dernièrement aux éditions ONDA: Le bédéiste Slim publie son 24e album “Bouzid président

mardi 29 novembre 2016 à 14:40
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Le célèbre caricaturiste algérien Slim vient de publier aux éditions Onda deux beaux albums, avec les désormais légendaires Bouzid, Zina et le Gatt M’digouti. Le premier s’intitule Bouzid président, dernier album du bédéiste, qui met en scène, à travers ses soixante-treize planches, Bouzid El-Besbesi, et sa candidature à la présidentielle, en réaction aux agissements d’un régime dictatorial et autoritaire.

Mais cette aventure est loin d’être un long fleuve tranquille, car les opposants à notre candidat sont nombreux et voient d’un mauvais œil sa candidature autour de laquelle la plus grande partie de la population s’est amassée. Avec l’aide de sa compagne Zina, l’efflanqué “el-Gatt et son fidèle ami Meziane Aït Jeudi, il va organiser des meetings lors desquels  même les barbus et autres bagarra se joignent aux rangs de notre héros à la gandoura. Mais rien ne va se passer comme prévu, au grand malheur de Bouzid et ses Bouzidistes.

Dans la postface écrite par Mustapha Chelfi, l’ancien journaliste et rédacteur en chef du journal Algérie Actualités rappelle le glorieux parcours de notre artiste en ces termes : “De temps en temps, pour me rafraîchir la mémoire, je l’ouvre et je survole cette Algérie qui ne veut pas changer, qui reste identique à elle-même. La bureaucratie, le logement, l’éducation, la religion, l’amour (…) Ma planche préférée demeure “H’œuf”, dans laquelle Slim tire une conclusion dont je vérifie l’éternelle pertinence et l’inébranlable sagacité, arrivés à un certain stade, tous les Algériens se ressemblent.”

L’autre album que le caricaturiste vient de publier s’intitule Chez Slim, Best of (Dernières chroniques avant d’aller droit dans le mur)”, qui retrace plus de cinquante ans de sa carrière, et regroupe soixante-six des plus célèbres planches de Slim, depuis le début de sa carrière en 1962. Une carrière au sein de laquelle notre dessinateur aura assisté aux nombreux changements et bouleversements de la société algérienne, et a vu défiler les présidents Boumediene, Chadli, Boudiaf et Bouteflika.

Entre crise du logement, chômage des jeunes et corruption, le dessinateur aura, des décennies durant, croqué l’actualité non sans le mordant et la causticité qui le caractérisent.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
11 queries in 0,442 seconds.