Le 14e Dimajazz du 19 au 24 novembre à Constantine

lundi 14 novembre 2016 à 16:17
Source de l'article : Radioalgerie.dz

Le 14e Festival international de musique jazz de Constantine, « Dimajazz », prévoit de renouer avec son public du 19 au 24 novembre avec un programme diversifié brassant plusieurs expériences musicales et différentes variantes du jazz. 

Ce 14e Dimajazz, prévu à la salle Ahmed Bey s’ouvrira avec un concert du collectif franco-écossais, « Celtic Social Club », présentant une adaptation de la musique traditionnelle celtique revisitée par des musiciens de divers horizons rock, jazz, blues, reggae ou encore hip-hop, selon le programme de cette édition.

La scène musicale algérienne sera représentée par Djamel Sabri et son emblématique groupe de rock « Les berbères » ainsi que par la formation constantinoise « Smoke » qui avait participé à plusieurs éditions du « Dimajazz Off » réservé à la nouvelle scène.

De retour d’une tournée aux Etats-Unis, le groupe « Ifrikya Spirit » qui propose une fusion entre les musique de la région du Sahel et le diwan algérien avec des arrangements et influences jazz et reggae, se produira aussi sur scène.

Le jazz africain aura également sa part dans la programmation de cet événement qui prévoit des concerts du chanteur et musicien malien Salif Keïta et celle du bassiste sénégalais Alioun Wade qui présentera le projet « Havana Paris Dakar », fruit d’une rencontre musicale avec le pianiste cubain Harold Lopez-Nussa.

Un autre projet de brassage musicale méditerranéen, alliant jazz oriental et influence de musique andalouse, intitulé « Ziryab et nous » sera proposé au public constantinois par le band égyptien « Cairo Jazz Station ».

La tradition des divas américaines du jazz sera également au programme avec la participation de la chanteuse Martha High, en plus de spectacles de jazz de composition du violoniste italien Luca Ciarla et du saxophoniste anglais Courtney Pine.

Dans un registre plus contemporain le groupe français « No Jazz », baignant dans un univers de jazz moderne empreint de funk, de rock et de musiques du monde, assurera la soirée de clôture, avec les « Smoke ».

Rendez-vous incontournable du dimajazz depuis quelques années, le festival « Off », créé pour encourager les groupes locaux de différentes régions d’Algérie, ne sera pas au programme de cette année.

Fondé en 2003 par l’association Limma, puis institutionnalisé en 2009 le Dimajazz a su rassembler les plus grands noms du jazz mondial à l’instar de l’Américain Boney Fields, du pianiste malien Cheick Tidiane Seck et du Nigérian Keziah Jones, tout en restant le rendez-vous culturel le plus attendu de Constantine totalisant une moyenne de 2500 spectateurs par soir à sa dernière édition. APS

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
19 queries in 0,482 seconds.